Lousticourses

Lousticourses

PRIX D'AMÉRIQUE RACES 2023 (mis à jour le 25/02)

Le programme et les dates

Du 20 novembre au 26 février prochains, les Prix d’Amérique Races ZEturf va soulever l’enthousiasme et procurer adrénaline et passion à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Voici les informations essentielles sur cette compétition époustouflante.

Les Prix d’Amérique Races ZEturf représente la plus grande compétition hippique au monde disputée au Trot attelé. Elle a lieu de novembre à février et se composent de neuf courses réunissant les meilleurs trotteurs de la planète à Paris-Vincennes. Six courses qualificatives ayant lieu de novembre à janvier permettent aux meilleurs d’accéder à trois courses au sommet : le Prix d’Amérique Legend Race, le Prix de France Speed Race et le Prix de Paris Marathon Race.

Chaque épreuve a sa spécificité, ce qui permet aux concurrents de briller selon leurs aptitudes. Quatre distances différentes sont empruntées : 2 100 mètres, 2 700 mètres, 2 850 mètres et 4 150 mètres. Le départ se donne soit à la volte, soit à l’autostart. Les protagonistes au départ ont entre 4 et 11 ans. Les mâles et les femelles s’affrontent dans les mêmes conditions de courses.

 

Les neuf épreuves en détail :

 

Dimanche 20 novembre : Qualif #1 – Tout commence ici

Les trois premiers du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif 1 – Prix de Bretagne obtiendront le précieux sésame pour les trois Finales. Entre rentrants de qualité et ténors au top de leur forme, la bataille s’annonce magnifique.

Dimanche 11 décembre : Qualif #2 – L’heure de vérité

La qualification sera réservée également aux trois premiers du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif 2 – Prix du Bourbonnais. La condition physique des champions s’affûte peu à peu et les ambitions se dévoilent.

Samedi 24 décembre : Qualifs #3 et #4 – La victoire s’impose

Seuls les vainqueurs du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif 3 – Critérium Continental et Qualif 4 – Prix Ténor de Baune se qualifieront pour les Finales. Ces deux Groupes I prestigieux vont encore attiser les convoitises de concurrents exceptionnels.

Dimanche 1er janvier : Qualif #5 – En route vers la gloire

Les trois premiers du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif 5 – Prix de Bourgogne décrocheront leur billet pour les Finales. Les cracks qui s’illustrent dans cette épreuve de vitesse répètent souvent leur performance dans le Prix d’Amérique Legend Race.

Dimanche 15 janvier : Qualif #6 – L’ultime chance

Il ne restera plus que trois tickets pour les Finales à glaner ! La bataille sera donc âpre dans le Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #6 – Prix de Belgique.

Dimanche 29 janvier : Prix d’Amérique Legend Race – Sur le toit du monde

Considéré comme le Championnat du Monde au Sulky, le Prix d’Amérique Legend Race va à nouveau couronner une véritable légende du Trot. Qui va succéder à Davidson du Pont ? L’absence du tenant du titre induira un gagnant inédit.

Dimanche 12 février : Prix de France Speed Race – Un goût de revanche

La deuxième des trois Finales proposera une revanche du Prix d’Amérique Legend Race. Les champions iront à toute vitesse sur le parcours spectaculaire des 2 100 mètres avec départ à l’autostart.

Dimanche 26 février : Prix de Paris Marathon Race – L’épisode final

La compétition se terminera en apothéose avec un Groupe I haletant disputé sur la plus longue distance de Paris-Vincennes : 4 150 mètres, soit deux tours de la redoutable Grande Piste.

 

 

 

LES QUALIFIES

Seuls les plus argentés n’ont véritablement pas besoin de passer par une qualification directe sur la piste !

 

PRIX DE BRETAGNE qualif 1

 Hip Hop Haufor Italiano Vero Ampia Mede SM

 

PRIX DU BOURBONNAIS qualif 2

Hooker Berry @ Hussard du Landret Etonnant

 

CRITÉRIUM CONTINENTAL qualif 3

Idao de TillardFACE TIME BOURBON FACE TIME BOURBON 

 

PRIX TENOR DE BAUNE qualif 4

Horsy Dream

 

PRIX DE BOURGOGNE qualif 5

Delia du Pommereux Flamme du Goutier @ Ampia Mede SM

 

PRIX DE BELGIQUE qualif 6

Horsy Dream Décoloration @ Hohneck

 

 

PRIX DE BRETAGNE qualif 1

 

La plus belle compétition de la saison au Sulky démarrera en fanfare, dimanche 20 novembre à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Les Prix d’Amérique Races ZEturf s’ouvriront sur la Qualif #1 – Prix de Bretagne, un magnifique Groupe II sur 2 700 mètres. Seuls les trois premiers décrocheront leur billet pour les trois Finales : Prix d’Amérique Legend Race, Prix de France Speed Race et Prix de Paris Marathon Race.

Les fans de beau sport au plus haut niveau se réjouissent : 17 superbes champions disputeront la Qualif #1 – Prix de Bretagne. Toutes les générations sont représentées : du plus jeune, Italiano Vero, âgé de 4 ans, à la plus expérimentée du peloton, Décoloration, 9 ans. Le deuxième et la troisième du dernier Prix d’Amérique Legend Race rallieront de nombreux suffrages. Il s’agit de Galius, annoncé en superbe condition physique par son entourage, et Flamme du Goutier, qui vient de s’imposer avec une facilité déconcertante à un niveau inférieur.

Ampia Mede SM fera elle aussi partie des concurrents les plus en vue. La jument née en Italie et installée en France chez Fabrice Souloy avait défrayé la chronique l’an passé en alignant huit victoires consécutives. Elle avait échoué dans sa quête de qualification pour les Finales des Prix d’Amérique Races ZEturf mais retente sa chance cette année avec un appétit décuplé. Le redoutable Jean-Michel Bazire aligne deux protégés : Zarenne Fas, plus incisif à l’Etrier, et surtout Hooker Berry, dont il dit le plus grand bien dans les médias.

Hip Hop Haufor, au finish ébouriffant, Gala Téjy, qui revient en forme, Hatchet Man, très régulier, Hussard du Landret, le gagnant du Critérium des 5 Ans, Décoloration, courageuse en diable, Fakir du Lorault, aux titres sérieux, et Italiano Vero, vainqueur du Critérium des 4 Ans, font partie des nombreuses possibilités pour la qualification, dans une course indécise et palpitante. Notons que les entraîneurs respectifs d’Ampia Mede SM, Décoloration, Galius, Zarenne Fas, Italiano Vero et Hooker Berry leur ont attribué un emoji vert dans le tableau officiel des partants, ce qui indique une belle confiance quant à leurs chances. Une indication non négligeable pour étudier la course.

 

Capture d’écran 2022-11-18 000142.jpg
DECES DE GALIUS CE MATIN

 

Disputé ce dimanche, le Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #1 – Prix de Bretagne réserve parfois quelques surprises. Quel est le bon outsider au départ de l’édition 2022 de ce Groupe II ? Pour tenter de répondre à cette question, notre Team Data a analysé les profils des outsiders ayant, dans le passé, brillé dans cette course.



Depuis 2010, 14 outsiders ont réussi à se hisser sur le podium du Prix de Bretagne. Ces trotteurs ne faisaient pas partie des 4 chevaux les plus joués au PMU (Offline). Et étaient proposés à un rapport probable supérieur ou égal à 10 euros pour 1 euro en Simple Gagnant. Ces 14 outsiders présentaient souvent des similitudes. Voici ce que révèle notre enquête.

 

1-INDICE ÂGE

Ils avaient entre 4 et 7 ans. Depuis 2011, 92 % des outsiders recensés se situaient dans cette fourchette d’âge.

 

2-INDICE SEXE

Il s’agissait de femelles. Comme Anna Mix (lauréate en 2017), 7 des 14 chevaux en question étaient en effet des femelles. Un score important si l’on songe que les femelles se présentent souvent en nette infériorité numérique au départ de ce groupe II.

 

3-INDICE FORME

Ils avaient terminé dans les 3 premiers lors de leur dernière sortie. 9 des 14 outsiders identifiés cochaient cette case, dont Bahia Quesnot, troisième en 2020.

 

4-INDICE AMÉRIQUE RACES

Lors de l’hiver précédent, ils n’avaient pas participé à l’une des trois Finales des Prix d'Amérique Races : Prix d’Amérique Legend Race, Prix de France Speed Race ou de Paris Marathon Race. C’était vrai pour 10 sur 14 outsiders répertoriés et notamment pour la visiteuse Lisa America, 3ème du Prix de Bretagne en 2011.

 

5-INDICE ANNÉE EN COURS

Ils n’avaient pas gagné plus de 2 courses depuis le début de l’année. Ils affichaient une réussite supérieure à 50 % dans les 5 premiers depuis le début de l’année (attelé). 8 sur 14 des outsiders en question remplissaient cette double condition. Parmi eux, Billie de Montfort, 2ème du Bretagne 2017 (aucune victoire depuis le début de l’année, mais jamais plus loin que 5ème lors de ses premières sorties en 2017).

 

6-INDICE COMPTE EN BANQUE

Ils affichaient entre 500.000 et 1.000.000 euros de gains. C’était le cas de 71 % des chevaux de notre panel d’outsiders. Sous-estimé l’an passé au départ de cette course, Etonnant s’était hissé sur la deuxième marche du podium. Son « compte en banque » indiquait alors 976.500 euros de gains. Il a plus que doublé depuis.

 

7-INDICE COURSES RÉFÉRENCES

Ils avaient disputé le Grand Prix du Sud-Ouest quelques semaines plus tôt. Ils avaient terminé sur le podium du dernier Critérium des 5 ans. 64% des chevaux des outsiders recensés depuis 2013 remplissaient l’une de ces deux conditions. Composant le couplé gagnant du Bretagne 2013, Uhlan du Val et Up and Quick avaient auparavant formé celui du Critérium des 5 ans.

 

CONCLUSION

De tous les concurrents en lice dans la Qualif #1 – Prix de Bretagne 2022, HUSSARD DU LANDRET est celui qui coche le plus de cases (remplissant 5 des 7 conditions figurant ci-dessus) et semble être capable de déjouer les pronostics. AMPIA MEDE SM et GALIUS obtiennent eux aussi plus de la moyenne (4 sur 7), mais représentent des paris sans doute moins spéculatifs.

 

PRIX DU BOURBONNAIS qualif 2



 

Au regard de leurs exceptionnelles saisons, Étonnant et Vivid Wise As sont logiquement les deux attractions de cette compétition surnommée aussi "l'heure de vérité" tant elle a révélé par le passé la future composition du podium du Prix d'Amérique Legend Race. Inséparables durant toute l'année en finissant très souvent l'un près de l'autre, les deux plus riches trotteurs de 2022 auront aussi en point commun de faire leur entrée dans le meeting d'hiver dimanche.

 

Étonnant n'est autre que le tenant du titre. On se rappelle de sa formidable performance l'an passé quand il parvenait à devancer le crack Face Time Bourbon dans la réduction kilométrique d'1'11''4 (revoir la course). Son programme est légèrement différent cette année puisqu'il n'a pas participé, comme Vivid Wise As, au Prix d'Amérique Races ZEturf Q1, compétition dont cinq des sept premiers ont répondu présents dimanche. De Hip Hop Haufor son lauréat à Gala Tejy (7ème) en passant par Hussard du Landret qui retrouve ici une occasion de se qualifier après sa rétrogadation du 20 novembre dernier, laquelle lui avait fait perdre son ticket d'entrée garanti pour les prochaines épreuves Prix d'Amérique Races ZEturf, au premier rang desquelles bien sûr la Legend Race du 29 janvier prochain.

 

Deux nouveaux venus apparaissent sur cette liste : Oracle Tile, scandinave fils de Ready Cash entraîné par Thierry Duvaldestin, et Beads, trotteur américain présenté par Jean-Michel Bazire qu'il l'a confié au pilote numéro 1 de ce meeting : Alexandre Abrivard. Callmethebreeze est lui bien connu chez nous mais aura le costume du benjamin de la course, du haut de ses 4 ans. Il tentera d'imiter son compagnon d'entraînement Italiano Vero, 2ème de la Q1 et donc qualifié pour la suite de l'aventure.

 

q2.jpg 

 

Les courses de la compétition Prix d’Amérique Races Zeturf réservent parfois des surprises. Ce dimanche 11 décembre, un outsider va-t-il grimper sur le podium de la Qualif #2 - Prix du Bourbonnais ? Afin d’identifier l’éventuel trouble-fête, notre Pôle Data a analysé les résultats des 12 dernières éditions de ce Groupe II.

 

 

Depuis 2010, 14 outsiders ont terminé sur le podium de la Qualif #2 - Prix du Bourbonnais. Ces trotteurs ne faisaient pas partie des 4 chevaux les plus joués au PMU (Offline) et/ou étaient proposés à un rapport probable supérieur à 20 euros pour 1 euro en Simple Gagnant. Ces 14 outsiders avaient souvent des points communs. C’est à partir de ces similitudes que nous avons élaboré ce portrait-robot.

 

1-ÂGE
Ils avaient moins de 8 ans.
Depuis 2010, 79 % des outsiders ayant fini sur le podium de cette course remplissaient cette condition. C’était notamment le cas d’Etonnant, vainqueur (à plus de 30/1) de Face Time Bourbon l’an dernier.

 

2-SEXE
Souvent en nette infériorité numérique, les femelles tirent leur épingle du jeu dans la Qualif #2 - Prix du Bourbonnais et composent près de la moitié de notre panel d’outsiders. Parmi les lauréates inattendues de cette course, on peut notamment citer Private Love (2010).

 

3-GAINS
Ils faisaient partie des 7 chevaux les moins riches de la course.
10 des 14 outsiders répertoriés remplissaient cette condition, notamment Triode de Fellière, lauréate en 2013 alors qu’elle était la candidate la moins riche au départ de cette édition.

 

4-FERRURE
Ils étaient déferrés des 4 pieds.
C’était le cas de 85 % des outsiders ayant brillé dans cette course sur la période 2010-2021. C’était ainsi vrai pour Voltigeur de Myrt, 3ème de l’édition 2016 avec son jeune partenaire Lorenzo Donati.

 

5-PARCOURS
Ils comptaient au moins une victoire sur le parcours de cette Qualif #2 (2 850m de la Grande Piste de Vincennes).
9 des 14 trotteurs de notre échantillon avaient déjà scoré sur ce parcours. Deuxième du Bourbonnais 2020, Victor Ferm venait de montrer son aptitude aux 2.850 mètres de la Grande Piste de Vincennes en remportant le Prix de Quimper deux semaines plus tôt.

 

6-FORME
Ils avaient terminé dans les 4 premiers lors de leur plus récente sortie.
Depuis 2015, 2/3 des outsiders ayant réussi à grimper sur le podium du Bourbonnais présentaient cette caractéristique. Exemple : Bird Parker, surprenant vainqueur devant Bold Eagle en 2017.

 

7-RÉGULARITÉ MINIMALE
Ils avaient fini dans les 8 premiers lors de leurs 4 dernières sorties.
6 des 9 outsiders valables recensés sur la séquence 2015-2021 cochaient cette case, dont Billie de Montfort, 3ème en 2019.

 

VERDICT

Parmi les partants en lice dans la Qualif #2, deux trotteurs remplissent 6 des 7 conditions énumérées ci-dessus. Il s’agit de deux 5 ans. Venant de renouer avec le succès, HIRONDELLE SIBEY tentera de réaliser un coup d’éclat pour son entrée en lice dans les Prix d’Amérique Races ZEturf. Présentant un profil moins spéculatif, HIP HOP HAUFOR a déjà obtenu son passeport pour les Finales de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf en remportant la Qualif #1 et pourrait encore s’illustrer ce dimanche.

 


  

CRITERIUM CONTINENTAL qualif 3

 

 

Le Français Idao de Tillard fait face à un beau défi samedi dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q3 - Critérium Continental : remporter le deuxième Groupe I de sa carrière et décrocher son ticket pour le Prix d'Amérique ZEturf Legend Race.

 

Idao de Tillard est en effet l'une des vedettes de la saison 2022, notamment à travers sa démonstration de force et de vitesse dans le Prix de Sélection en mars mais aussi ses excellents chronos réalisés au gré de ses succès semi-classiques. Son entrée dans le meeting d'hiver a été couronnée de succès dans le Prix Marcel Laurent (revoir la course) avant qu'il ne subisse les circonstances de course dans la Sulky World Cup 5 ans Q1 - Prix Octave Douesnel (3ème) remportée par Instrumentaliste lui aussi au départ samedi, mais contraint de partir en deuxième ligne.

 

La première grande cible du meeting pour Idao de Tillard (numéro 2 derrière l'autostart) est cette Q3, labellisée Groupe I et offrant un ticket d'entrée au Prix d'Amérique Legend Race. On notera côté tricolore l'absence d'Idéal du Pommeau (Grand Prix de l'UET), non déclaré partant en dernière minute ce mercredi. En revanche les deux meilleures pouliches françaises sont en lice : Inoubliable et Inmarosa.

 

Comme chaque année, et c'est toute l'essence de cette grande course, le Critérium Continental attire de nombreux trotteurs internationaux. On citera en particulier les Italiens Capital Mail et Charmant de Zack, celui-ci représentant un duo redoutable Alessandro Gocciadoro-Jean-Michel Bazire. La Scandinavie sera quant à elle uniquement représentée par Imhatra Am, entraînée par Jorgen Westholm, en quête de meilleur résultat en France après deux échecs pour autant de tentatives.

CC.jpg



 

PRIX TENOR DE BAUNE qualif 4

 

 

C'est l'événement international de cette première moitié du meeting d'hiver 2022-2023 : le champion scandinave invaincu Calgary Games débarque en France à l'occasion de la Qualif#4 des Prix d'Amérique Races ZEturf.

 

Sa réputation l'aura très largement précédé. Fort d'un palmarès riche de dix victoires pour autant de tentatives (dont le Grand Prix de l'UET), annoncé par son éleveur-propriétaire le Haras de Menhammar comme le successeur de Readly Express pour gagner le Prix d'Amérique ZEturf Legend Race, désormais confié à Björn Goop lequel doit lui apporter son expérience de Vincennes, des courses françaises et en particulier du Prix d'Amérique (trois victoires à son actif), Calgary Games est vraiment la grande attraction de cette Prix d'Amérique ZEturf Legend Race - Qualif#4 - Prix Ténor de Beaune. 

 

La course aura bien plus qu'une simple valeur de test puisque seule la victoire permet de décrocher un ticket qualificatif, nécessaire (a priori) au champion scandinave pour être certain de participer à la Legend Race le 29 janvier prochain. Il pourrait avoir d'autres occasions par la suite mais valider son billet dès samedi serait un net avantage dans la gestion de l'objectif. 

 

Ses douze advsersaires auront quant à eux deux potentiels objectifs : contrecarrer les plans du scandinave et remporter un Groupe I, cette compétition étant cette année, pour la première fois, labellisée ainsi. On pense côté français à Hip Hop HauforHohneckHeraut d'ArmesHappy Valley ou encore Horsy Dream. Mais n'oublions surtout pas non plus l'arrivée sur notre sol de la championne Honey Mearas, lauréate en Suède de toutes les plus belles courses réservées aux juments de sa promotion et en lice ici comme la deuxième plus riche du lot.

Tenor.jpg

 

Support du Quinté+ ce samedi, la Qualif #4-Prix Ténor de Baune propose un casting de très haut niveau. Considéré par beaucoup comme le favori du prochain Prix d’Amérique-Legend Race, Calgary Games va tenter ici de se qualifier pour le grand rendez-vous de janvier. Quels trotteurs sont susceptibles de lui barrer la route du succès ? Voici quelques chiffres bons à savoir sur cette course.

0
C’est l’une des grandes inconnues au départ de la course. Calgary Games n’a encore jamais couru à Vincennes, à l’instar aussi de l’excellente Honey Mearas. C’est également vrai pour Hulken Sisu entraîné par Jean-Michel Bazire.

2
Comme 2 courses, 2 victoires. En lice ce samedi, Horsy Dream n’a encore jamais connu de défaite avec Eric Raffin à son sulky.

3
C’est le nombre de succès de Jean-Michel Bazire dans le Prix Ténor de Baune. Aucun driver n’a fait mieux. Ce samedi, il sera associé à son protégé Héraut d’Armes au sujet duquel il indiquait en début de semaine : « On le connaît, avec le bon parcours, il est capable de mettre tout le monde d’accord. » (1).

3
Il n’a pas été revu en compétition depuis 3 semaines. Le saviez-vous ? Hohneck affiche 100% de réussite dans les 2 premiers lorsque sa précédente sortie a eu lieu 20 ou 21 jours plus tôt.

5
L’histoire va-t-elle se répéter 5 ans plus tard ? Père de Calgary Games, Readly Express a remporté ce Prix Ténor de Baune en 2017 avec le même tandem entraîneur-driver Timo Nurmos/Björn Goop. Un tandem plutôt efficace à Vincennes (50 % de réussite dans les 3 premiers depuis 10 ans).

10
Calgary Games est invaincu en 10 sorties. Sa moyenne de gains est de 65.546 euros par course disputée. Ce qui, sur ce plan, le place loin devant les pourtant remarquables Hohneck (29.676 euros) et Honey Mearas (29.414 euros).

12
C’est le nombre de victoires de Hohneck à Vincennes. Qui dit mieux ? Aucun des trotteurs au départ de la course. Grand spécialiste de la piste, le protégé de Philippe Allaire affiche ici 87 % de réussite dans les 3 premiers (26/30).

83
Happy Valley, c’est 83 % de réussite à la victoire sur le parcours du Prix Ténor de Baune (6 courses, 5 victoires). Également présent au départ, Hip Hop Haufor est lui aussi très efficace sur les 2.700 mètres de la Grande Piste de Vincennes (11 courses, 7 victoires).

84
C’est le pourcentage de réussite dans les 2 premiers de la scandinave Honey Mearas depuis qu’elle est entraînée par Daniel Redén (16/19).

 

PRIX DE BOURGOGNE qualif 5

 

L’année 2023 commencera de la plus belle des façons à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Un superbe Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #5 – Prix de Bourgogne attend les amateurs d’émotions fortes et de performances éblouissantes. Suspense, adrénaline et champions composeront un menu du Nouvel An fort savoureux.

 

18 cracks, soit le nombre maximum de partants, s’aligneront derrière les ailes de l’autostart pour disputer la Qualif #5 – Prix de Bourgogne. La bataille s’annonce palpitante sur le parcours de vitesse des 2.100 mètres de la Grande Piste. Les trois premiers décrocheront leur passeport pour les Finales de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf : Prix d’Amérique Legend Race, Prix de France Speed Race, Prix de Paris Marathon Race. Les possibilités sont nombreuses pour le podium. Les protagonistes rivalisent en effet de talent et de forme étincelante pour prétendre s’illustrer.

 

Etonnant s’élancera probablement avec le statut de favori, lui qui a prouvé à maintes reprises son goût pour les exercices de rapidité. Le protégé de Richard Westerink a réussi en mai l’immense exploit de gagner l’Elitloppet, l’équivalent suédois du Prix d’Amérique Legend Race. Rassurant troisième de la Qualif #2 pour son retour en piste, il aura de fervents supporters. Troisième du Prix d’Amérique Legend Race 2022, Flamme du Goutier représentera une dangereuse rivale. La pensionnaire de Thierry Duvaldestin aura à cœur d’effacer sa disqualification dans la Qualif #2. Autre spécialiste des courtes distances, l’italien Bleff Dipa reste sur un impressionnant succès dans un Groupe II, devant une jument qui a répété ensuite. Il semble avoir été préparé avec soin pour ce rendez-vous au sommet.

 

Le redoutable Jean-Michel Bazire délègue quant à lui trois atouts maîtres. Il a attribué un emoji vert à deux d’entre eux : Zarenne Fas et Heraut d’Armes, ce qui traduit une certaine confiance. Son fils Nicolas aura également des ambitions avec Beads, plaisant le 24 décembre dans la Qualif #4. Cokstile, le tenant du titre, Gu d’Héripré, troisième du Prix d’Amérique Legend Race 2021, Delia du Pommereux, sur la voie du renouveauVernissage Grif, italien expérimenté et très doué, Hussard du Landret, deuxième de la Qualif #2, Ampia Mede SM, troisième de la Qualif #1, et Décoloration, quatrième battue d’un rien pour la qualification le 11 décembre, ont tous les moyens de briller.

Bourgogne.jpg 

Ce dimanche, Etonnant sera très en vue à l’occasion du 5ème épisode des Prix d’Amérique Races Zeturf. Quels seront ses principaux adversaires dans ce tournoi de vitesse ? Voici les données chiffrées parfois très avantageuses de plusieurs concurrents.

 

 

0….Ce dimanche, VERNISSAGE GRIF effectuera ses grands débuts à Vincennes. En 2022, ce 9 ans a devancé des trotteurs comme Violetto JetBleff DipaDélia du Pommereux ou Cokstile qu’il retrouve ici.

 

1…Il n’a gagné qu’1 course en 7 tentatives à Paris-Vincennes et il s’agissait de la Qualif #5 – Prix de Bourgogne 2022. Vainqueur depuis de l’International Trot à Yonkers (Etonnant était au départ de cette course), COKSTILE remet son titre en jeu ce dimanche. Il sera associé à Vincenzo Piscuoglio Dell’Annunziata avec lequel il affiche 78 % de réussite dans les 3 premiers (7 sur 9).

 

2…2 trotteurs ont créé une surprise lors de leur plus récente sortie à Vincennes. Signant son premier succès à Paris, BLEFF DIPA a été payé 24,40 euros pour 1 euro joué en jeu simple gagnant (PMU) dans le Prix Doynel de Saint-Quentin où il devançait l’excellente Happy Valley. BEADS a lui aussi déjoué les pronostics en se classant 3ème de la récente Qualif #4 – Prix Ténor de Baune. Ce dimanche, Ils tenteront l’un et l’autre de confirmer leurs belles dispositions actuelles.

 

3…S’élancer avec le n°3 derrière l’autostart est plutôt un atout. 5 des 12 derniers vainqueurs de la Qualif #5 – Prix de Bourgogne avaient hérité de ce numéro. Va-t-il porter chance à FLAMME DU GOUTIER ? A l’inverse, les trotteurs portant le n°4 n’ont réussi prendre qu’un accessit lors des 12 dernières éditions de ce Groupe II. ETONNANT s’élancera avec ce numéro…

 

5…Il est le grand spécialiste de cette course qu’il a remportée à 5 reprises. Ce dimanche, Franck Nivard sera associé à AMPIA MEDE SM avec laquelle il affiche 62 % de réussite à la victoire (13/21).

 

5…C’est aussi le nombre de partants associés à un émoji vert*. Ces 5 trotteurs sont : ETONNANTZARENNE FASBEADSDÉCOLORATION et HÉRAUT D’ARMES.

 

7…Comme 3+4. En tant que compétiteur, Ready Cash a remporté 3 Prix de Bourgogne. Comme étalon, il en a gagné 4 autres avec ses rejetons (3 avec Bold Eagle, 1 avec Face Time Bourbon). Respectivement fille et fils du champion, FLAMME DU GOUTIER et HÉRAUT D’ARMES tenteront ce dimanche de faire honneur à leur glorieux géniteur.

 

8DÉLIA DU POMMEREUX est montée 8 fois sur le podium lors de ses 12 tentatives sur le parcours de cette Qualif #5 – Prix de Bourgogne. Elle avait d’ailleurs terminé 3ème de cette course il y a 2 ans.

 

12…C’est le total de victoires de DÉCOLORATION sur la Grande Piste de Paris-Vincennes. Qui dit mieux ? Aucun autre trotteur au départ de cette édition.

 

21…FLAMME DU GOUTIER et ETONNANT n’ont pas été revus en piste depuis 3 semaines et leur tentative dans la Qualif #2 – Prix du Bourbonnais. Ce qui tombe plutôt bien dans leur cas. Flamme du Goutier affiche en effet 71 % de réussite à la victoire lorsque sa précédente sortie a eu lieu 21 jours plus tôt (5 sur 7). Etonnant a lui remporté 4 des 6 courses disputées dans cette même configuration.

 

57…Entraîneur de VERNISSAGE GRIF, Alessandro Gocciadoro se déplace souvent à bon escient. En 2022, il affiche ainsi 57 % de réussite dans les 3 premiers dans les courses françaises avec départ à l’autostart (16 sur 28).

 

86…C’est le pourcentage de réussite à la victoire d’AMPIA MEDE SM dans les courses avec départ lancé en France (7 courses, 6 victoires). Dans ce contexte, HÉRAUT D’ARMES atteint 60 % de réussite à la victoire (3/5). HUSSARD DU LANDRET est abonné aux podiums dans cette même configuration en France (6/7 dans les 3 premiers).

 

2.127.175…Ce sont les gains en euros accumulés en compétition par ETONNANT. Le protégé de Richard Westerink sera le seul double millionnaire au départ du Bourgogne 2023. Le saviez-vous ? 8 des 11 derniers vainqueurs de cette course affichaient plus de 2.000.000 d’euros de gains.

 

PRIX DE BELGIQUE qualif 6

 

Dimanche à Paris-Vincennes, le Prix d’Amérique Races Zeturf Q6 – Prix de Belgique est la dernière épreuve qualificative au Prix d’Amérique Legend Race. Ce jeudi, dix-huit partants ont été confirmés par leurs entourages respectifs. Parmi eux, le champion suédois Calgary Games devra faire son maximum pour monter sur le podium et décrocher ainsi son billet qualificatif pour le 29 janvier.



Le Prix d’Amérique Races Zeturf Q6 – Prix de Belgique sera bien la course de « l’ultime chance » pour certains dimanche pour sécuriser leur place sur la grille de départ du Prix d’Amérique Legend Race le 29 janvier prochain. Ce sera évidemment le cas du suédois Calgary Games mais aussi par exemple d’Hirondelle Sibey et de l’américain Beads. Contrairement à sa découverte de la piste de Paris-Vincennes, le 24 décembre, dans le Prix d'Amérique Races Zeturf Q4 - Prix Ténor de Baune, Calgary Games sera cette fois présenté ferré. Disqualifié dans la Q4 en raison de pieds sensibles, le pensionnaire de Timo Nurmos aura donc plus de confort aux pieds. Il sera associé comme précédemment au driver star suédois Björn Goop. Elle aussi à la recherche d’un billet qualificatif pour être au départ du Prix d’Amérique Legend Race, Décoloration participera à son quatrième épisode Prix d'Amérique Races ZEturf du meeting et vient de conclure quatrième les deux dernières fois. Elle mériterait d'être cette fois récompensée en montant sur le podium.

 

Présentés ferrés mais déjà qualifiés, Hip Hop Haufor (lauréat du Prix d'Amérique Races Zeturf Q1 - Prix de Bretagne), Horsy Dream (lauréat du Prix d'Amérique Races Zeturf Q4 - Prix Ténor de Baune) et Italiano Véro (2e du Prix d'Amérique Races Zeturf Q1 - Prix de Bretagne) seront intéressants à suivre à deux semaines du grand rendez-vous. Le constat vaut aussi pour Hussard du Landret (2e du Prix d'Amérique Races Zeturf Q2 - Prix du Bourbonnais), lequel évoluera avec des plaques aux antérieurs. Côté ferrures toujours, il faut remarquer que Gu d’Héripré sera pieds nus pour la première fois de sa carrière. Une configuration partagée (mais déjà connue pour leur part) avec Hooker Berry et HohneckDélia du Pommereux, lauréate du Prix d'Amérique Races Zeturf Q5 - Prix de Bourgogne, sera elle aussi de la partie avec son nouveau pilote attitré Pierre-Yves Verva. Elle est la candidate la plus riche au départ.

Prix de Belgique.jpg

Ce dimanche à Paris-Vincennes, la pression sera maximale à l’occasion du Prix d'Amérique Races ZEturf - Qualif #6 - Prix de Belgique dans lequell le crack scandinave Calgary Games tentera de décrocher son passeport pour le Prix d’Amérique Legend Race, le Prix de France Speed Race et le Prix de Paris Marathon Race. Terminer dans les 3 premiers sera un impératif pour le protégé de Timo Nurmos. Quels sont les autres trotteurs susceptibles de se mettre en valeur dans cette épreuve ? Voici quelques données chiffrées à connaître sur les concurrents au départ du Prix de Belgique 2023.

 

1….Calgary Games affiche 91 % de réussite à la victoire depuis ses débuts et n’a connu qu’1 seule défaite, c’était à l’occasion de sa première sortie à Paris-Vincennes.

 

2….Parmi les candidats au départ ce dimanche, 2 trotteurs ont déjà réussi à s’illustrer dans le Prix de Belgique. Il s’agit de Délia du Pommereux (2ème en 2021, 5ème en 2020) et Moni Viking (3ème en 2021).

 

2….Ce Prix de Belgique est labellisé Groupe II. Le saviez-vous ? Hohneck affiche 95 % de réussite dans les trois premiers à ce niveau de compétition (20/21). De son côté, Hooker Berry a remporté 12 courses depuis ses débuts, 7 d’entre elles étaient des Groupes II.

 

3….Comme entraîneur mais aussi comme driver, Jean-Michel Michel Bazire a remporté les 3 dernières éditions de la Qualif #6 - Prix de Belgique. 3, c’est également le nombre de ses protégés en lice ce dimanche : Hooker Berry (qu’il pilotera), Zarenne Fas et Beads.

 

4….comme 4ème. Il s’agit du classement obtenu par Décoloration dans les Qualif #2 - Prix du Bourbonnais et Qualif #5 - Prix de Bourgogne, où elle a failli terminer sur le podium, et ainsi obtenir son visa pour les Finales Prix d’Amérique Races ZEturf. Une ultime occasion lui est offerte de décrocher le précieux sésame ce dimanche. Sa tenue sera ici un atout : 89 % de ses succès ont en effet été acquis sur des distances supérieures ou égales à 2.700 mètres.

 

6….Parmi les 18 concurrents au départ, 6 sont déjà qualifiés pour les Finales de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, car ils ont gagné ou pris un accessit lors de l’une des cinq premières "Qualifs". Il s’agit de Horsy DreamHip Hop HauforItaliano Vero, Hooker Berry, Hussard du Landret et Délia du Pommereux. Terminer dans les trois premiers ce dimanche n’est donc pas un impératif absolu pour ces trotteurs… ce qui ne veut pas dire qu’ils abordent cet évènement sans ambition.

 

6…C’est le nombre de partants déferrés des quatre pieds dans ce Prix de Belgique. Il s’agit de Hohneck, Hooker Berry, Gu d’Héripré, Bleff Dipa, Décoloration et Hirondelle Sibey. Ce sera une grande première pour Gu d’Héripré. Bon à savoir : Hohneck atteint 81 % de réussite dans les deux premiers lorsqu’il se produit pieds nus (13/16).

 

7….et même 7 sur 7. Hussard du Landret compte 7 victoires en compétition, toutes obtenues sur la Grande Piste de Paris-Vincennes.

 

8….C’est le nombre de trotteurs crédités d’un émoji vert (1) au départ de cette Qualif#6. Leurs noms : Horsy Dream, Beads, Calgary Games, Décoloration, Zarenne Fas, Italiano Vero, Hooker Berry et Hohneck.

 

14…C’est l’homme en forme du moment et il entame sa campagne 2023 pied au plancher. Partenaire de Bleff Dipa, Alexandre Abrivard a enregistré 14 victoires lors des 12 premiers jours de l’année.

 

14….Hooker Berry a couru il y a deux semaines dans la Qualif #5 - Prix de Bourgogne. Curiosité ou indice favorable ? Le protégé de Jean-Michel Bazire affiche 71 % de réussite à la victoire lorsque sa précédente sortie a eu lieu 14 jours plus tôt (5/7).

 

55…C’est le pourcentage de réussite à la victoire de Vernissage Grif depuis qu’il est entraîné par Alessandro Gocciadoro. Le professionnel transalpin est par ailleurs plutôt efficace lorsqu’il se déplace à Vincennes avec ses protégés (25 courses/7 victoires depuis avril 2022).

 

52…Associé à Calgary Games, le tandem entraîneur/driver Timo Nurmos/Björn Goop est performant quand il se produit en France, où il termine plus d’une fois sur deux dans les trois premiers (52%) depuis 2015.

 

86….Italiano Véro n’a pas été revu en compétition depuis plus d’un mois, ce qui, dans son cas, n’est pas nécessairement un problème. Le protégé de Philippe Allaire affiche 86 % de réussite dans les trois premiers lorsque sa précédente sortie a eu lieu 4 à 10 semaines tôt.

 

100…comme 100 %. Horsy Dream est invaincu avec Eric Raffin (3 courses à Vincennes, 3 victoires). Quatre autres couples cheval/pilotes atteignent plus de 75 % de réussite dans les trois premiers sur la Grande Piste de Vincennes. Il s’agit des binômes Hooker Berry/Jean-Michel Bazire, Hohneck/François Lagadeuc, Italiano Vero/David Thomain, Gu d’Héripré/Franck Nivard.

2.850…et plus précisément 2.850 mètres de la Grande Piste de Paris-Vincennes, soit le parcours de ce Prix de Belgique. Sur celui-ci, Hohneck n’a jamais fini plus loin que 3ème. C’est aussi sur ce parcours que Gu d’Héripré, Bleff Dipa ou Hooker Berry ont enregistré leur plus récent succès.

 

PRIX D'AMERIQUE LEGEND RACE

 

Les 18 partants du Prix d'Amérique Legend Race - Finale des Prix d'Amérique Races Zeturf sont connus depuis ce jeudi à la mi-journée. Qui va succéder à Davidson du Pont ?

 

La liste envisagée en début de semaine n'a pas évolué au fil des forfaits et des jours de la semaine. La confirmation des 18 partants valide donc la répartition précisée dès lundi : on se retrouve avec un peloton composé de douze chevaux qualifiés lors de l'une des six Prix d'Amérique Races ZEturf Qualifs et six chevaux présents grâce à leurs gains, six trotteurs qui ont tous en commun d'être d'origines étrangères.

 

Le casting du passionnant feuilleton s'est construit depuis novembre et les acteurs principaux vont donc jouer un premier épilogue dans la Legend Race. Honneurs aux vainqueurs de qualifications :

 

Hip Hop Haufor portera le numéro 1 et sera cette fois présenté déferré mais aussi les jambes nues et avec un débouche-oreilles

 

Hooker Berry sera piloté par Jean-Michel Bazire qui le voit pouvoir lutter pour les places

 

Idao de Tillard est l'un des deux cinq ans en lice avec Italiano Vero

 

Horsy Dream est le seul à avoir remporté deux Qualificatives et est annoncé lors de la conférence de presse de ce jeudi comme le cheval le plus craint par les professionnels présents

 

Delia du Pommereux retrouve Pierre-Yves Verva avec qui la rencontre a été des plus concluantes dans la Q5

 

Les deux grands duellistes de l'année 2022, Étonnant et Vivid Wise As, continuent leur parcours parallèle en arrivant sur la grande course après un début d'hiver synonyme de difficultés. Notons aussi la présence de deux concurrents entraînés par Daniel Redén : Don Fanucci Zet, vainqueur d'Elitloppet en Suède et Honey Mearas dont la performance dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q4 - Prix Ténor de Baune comporte des excuses.

 

 

Deux jeunes ont la faveur des pronostics

 

Les pronostics donnent un léger avantage à Idao de Tillard, jeune prodige ambitieux, lauréat du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #3 – Critérium Continental. Horsy Dream, qui reste sur quatre victoires d’affilée, dont la plus récente dans la Qualif #6 – Prix de Belgique, est désigné comme son plus dangereux rival. Les deux derniers vainqueurs de l’Elitloppet, l’équivalent suédois du Prix d’Amérique Legend Race, seront également en lice. Il s’agit d’Etonnant, héros tricolore au palmarès éblouissant, et Don Fanucci Zet, un suédois qui tente le pari de l’Amérique, malgré une absence de trois mois et demi. Outre Don Fanucci ZetHoney Mearas, sa compagne d’entraînement, Moni VikingVernissage Grif, Cokstile et Vivid Wise As assureront le côté international de ce Groupe I convoité. Qui sera le nouveau champion du monde de Sulky ?Capture PA.jpg


D'où vient le gagnant des précédentes éditions et qui pourrait être le prochain champion de la mythique épreuve du calendrier au trot ? Equidia dresse le profil type du lauréat en puissance.

 

L'âge

Sur les 101 éditions du Prix d'Amérique Legend Race, 27 chevaux l'ont emporté à l'âge de 6 ans. 19 y sont parvenus à 7 ans, 18 à 8 ans, 16 à 5 ans, 14 à 9 ans et 5 à 10 ans. 2 concurrents italiens ont même gagné la compétition dans les années 1930 à seulement 4 ans : Muscletone (1935) et De Sota (1938).

6 ans semble donc être l'âge idéal pour s'imposer. De bon augure pour la génération des "H", composée de Hip Hop HauforHorsy DreamHussard du LandretHoney MearasHooker Berry et Hohneck.

 

Le sexe

Les mâles se sont imposés à 77 reprises au cours de l'histoire du championnat du monde de trot attelé. 17 juments ont réussi néanmoins à inscrire leur nom au palmarès, pour un total de 24 éditions. En effet, les surdouées Uranie (1926, 1927, 1928) et Roquépine (1966, 1967, 1968) comptent chacune 3 succès. Amazone B (1930, 1933), Gélinotte (1956, 1957) et Ozo (1963, 1965) ont réalisé également un doublé. Depuis l'an 2000, seule la phénoménale Bélina Josselyn (2019) a dompté ses rivaux masculins. Après avoir conservé son titre dans le Prix de Cornulier la semaine dernière, Flamme du Goutier espère l'imiter.

 

La nationalité

La France domine nettement ce critère puisqu'elle a vu 74 fois ses représentants franchir le poteau d'arrivée en tête. S'ensuivent l'Italie (13 fois), la Suède (7 fois), les États-Unis (3 fois), l'Allemagne (2 fois), le Canada (1 fois) et les Pays-Bas (1 fois). Plus nombreux également dans le peloton des partants, les concurrents tricolores bénéficient donc d'un net avantage sur cette référence.

 

Le driver

Parmi les drivers encore en activité, Franck Nivard mène la danse avec 5 succès. Le crack normand sera associé cette année à la jument Ampia Mede Sm. Il précède dans ce classement Jean-Michel Bazire (4 fois), Björn Goop (3 fois), Örjan Kihlström (1 fois) et Nicolas Bazire (1 fois). Ce dernier est d'ailleurs le plus jeune driver à avoir remporté la plus prestigieuse des compétitions. Il avait seulement 21 ans l'an passé au sulky de Davidson du Pont.

 

Le numéro

Depuis 2000, 23 éditions ont été disputées. Le numéro 17 a triomphé 5 fois, tout comme le numéro 15. Le 18 (3 fois), le 8 (2 fois), le 12 (2 fois), le 16 (2 fois) viennent ensuite. Le 1, le 6, le 9 et le 10 dénombrent une unité. Avantage pour la cuvée 2023 à Cokstile (n°15).

 

La cote

Le favori est souvent au rendez-vous. Il faut remonter à 2009 et Offshore Dream pour voir le cheval le plus joué de l'épreuve sortir du podium. Cette année-là, il concluait à la sixième place. Hormis l'exploit d'Oyonnax, vainqueur surprise à 173/1 en 2010, les lauréats n'ont jamais eu une cote qui dépasse 10/1 depuis cette sensation. C'est encore plus faible depuis 2015 : la cote la plus élevée est celle de Davidson du Pont (2022) à 5/1.

 

La course précédente

Ils sont légion à avoir enlevé une épreuve qualificative avant de se produire avec brio sur le Prix d'Amérique Legend Race. Arriver en forme avec le plein de confiance n'est toutefois pas un gage certain de réussite. Ready Cash (2011), Bélina Josselyn (2019) et Davidson du Pont (2022) avaient connu la disqualification avant de s'illustrer dans la plus belle course du monde.

 

Depuis l'hiver 2016-2017 et l'obtention de tickets qualificatifs, deux challengers avaient remporté le Prix du Bourbonnais - Q2. Avantage à Hooker Berry, lauréat le 11 décembre dernier.

 

Conclusion

Les arguments principaux du portrait-robot du gagnant semblent donc les suivants : être un cheval français, mâle et âgé de six ans et bénéficier d'une première chance. Si on se fie à ces données, deux noms se détachent : Horsy Dream, annoncé à 5/1, et Hooker Berry, attendu autour de 8/1. Entre la dynamique du pensionnaire de Pierre Belloche ou l'expérience de Jean-Michel Bazire, lequel de ces éléments fera pencher la balance en sa faveur ? La réponse dimanche sur l'hippodrome de Vincennes à partir de 16h25.

 


 

Ce dimanche, Idao de Tillard et Horsy Dream auront de très nombreux supporters à l’occasion du Prix d’Amérique Legend Race, première Finale de la compétition Prix d'Amérique Races ZEturf. Se dirige-t-on vers un duel entre les deux favoris de la course ? Quels sont leurs atouts ? Notre pôle data a confronté les données des deux cracks, avec aussi celles de leurs adversaires.

 

A... comme ASCENSION
HORSY DREAM :
354.240 euros de gains depuis 2022.
82 % de ses gains ont été obtenus au cours des 13 derniers mois.
IDAO DE TILLARD :
774.300 euros de gains depuis 2022.
89 % de ses gains ont été obtenus au cours des 13 derniers mois.
Ces chiffres en témoignent : IDAO DE TILLARD et HORSY DREAM ont franchi plusieurs paliers en 2022 et abordent le Prix d’Amérique 2023 avec le vent dans le dos. Alors qu’il n’avait disputé que 9 courses en 2021, IDAO DE TILLARD a remporté 11 épreuves de Groupe en l’espace d’un an. Absent entre mars 2021 et mars 2022, HORSY DREAM n’aura pas mis longtemps à retrouver son « bon coup de pédale » mais a véritablement changé de braquet en novembre, gagnant depuis les 4 premières courses de Groupe de sa carrière.

C... comme COUPLE CHEVAL-DRIVER
HORSY DREAM
100 % de réussite à la victoire avec Eric Raffin (4/4).
IDAO DE TILLARD
74 % de réussite à la victoire avec Clément Duvaldestin (17/23).
Associé à Eric Raffin depuis novembre, HORSY DREAM n’a jamais connu de défaite avec le crack-driver vendéen. Le couple IDAO DE TILLARD-Clément Duvaldestin a lui aussi fait ses preuves.
Le duo AMPIA MEDE SM/Franck Nivard fait afficher 59 % de réussite à la victoire (13/22). Sur ce plan, les binômes VERNISSAGE GRIF/Alessandro Gocciadoro et HONEY MEARAS/Örjan Kihlström sont aussi très efficaces mais n’ont encore jamais scoré à Vincennes. De son côté, le couple VIVID WISE AS/Matthieu Abrivard est plutôt performant lorsqu’il se produit en France (78 % de réussite dans les 2 premiers).

 

E… comme ÉMOJI VERT
Sur letrot.com, les entraîneurs donnent leur avis sur leurs partants par le biais d’émojis. Sans surprise, HORSY DREAM et IDAO DE TILLARD sont associés à un émoji vert indiquant que « tous les paramètres sont réunis pour un classement de leur cheval dans les trois premiers. » Les autres trotteurs associés à cet émoji sont :
HUSSARD DU LANDRET
DÉCOLORATION
HONEY MEARAS
ITALIANO VERO
HOOKER BERRY
HOHNECK
DON FANUCCI ZET
FLAMME DU GOUTIER

 

F… comme FERRURE
IDAO DE TILLARD
79 % de réussite à la victoire lorsqu’il est déferré des postérieurs (11/14).
HORSY DREAM
25 % de réussite à la victoire lorsqu’il est déferré des 4 pieds (1/4).
Avantage ici à IDAO DE TILLARD qui sera dimanche dans ce qui est actuellement sa meilleure combinaison de ferrure. Déferré des 4 pieds dimanche, HORSY DREAM s’est assez rarement produit pieds nus, mais c’était le cas lorsqu’il a enlevé le premier Groupe I de sa carrière…
Ce dimanche, plusieurs trotteurs adoptent une ferrure avec laquelle ils déçoivent rarement. C’est plus que vrai pour ITALIANO VERO qui, en deux tentatives pieds nus, a terminé 1er et 2ème.

 

F… comme FORME
IDAO DE TILLARD
4 victoires depuis octobre.
80 % de réussite à la victoire sur la séquence octobre-janvier (4/5).
HORSY DREAM
4 victoires depuis octobre.
80 % de réussite à la victoire sur la séquence octobre-janvier (4/5).
Match nul parfait entre IDAO DE TILLARD et HORSY DREAM qui, sur ce plan, n’ont pas d'équivalent dans le peloton du Prix d’Amérique Legend Race 2023. On relèvera toutefois que HONEY MEARAS restait sur trois succès consécutifs lorsqu’elle a effectué un premier essai à Vincennes le 24 décembre (7ème). De son côté, AMPIA MEDE SM n’a pas fini plus loin que 3ème lors de ses trois premières sorties lors du meeting d’hiver parisien.

 

G... comme GROUPE I (à Vincennes)
IDAO DE TILLARD
2 victoires de Groupe I à Vincennes.
50 % de réussite à la victoire (2/4).
HORSY DREAM
1 victoire
50 % de réussite à la victoire (1/2).
Ils n’ont pas beaucoup d’expérience à ce niveau de compétition, mais IDAO DE TILLARD et HORSY DREAM ont très vite atteint leur cible dans les Groupes I à Vincennes (dès leur 2ème tentative à ce niveau).
3ème du Prix d’Amérique Legend Race l’an passé, FLAMME DU GOUTIER est la candidate ayant remporté le plus de Groupe I sur l’hippodrome parisien (5), en précisant que toutes ces victoires ont été enregistrées à l’Etrier.
Hormis FLAMME DU GOUTIER, d’autres partants comptent plus de victoires que HORSY DREAM et IDAO DE TILLARD dans ce type de tournois, mais la plupart de leurs exploits ont été réalisés ailleurs qu’à Vincennes.
Il en est ainsi pour VIVID WISE AS, vainqueur toutefois des Prix René Ballière et Prix de France sur l’hippodrome parisien.
S’ils sont également bardés de diplômes, certains des visiteurs ont rarement eu l’occasion de s’exprimer dans le Temple du Trot français, et pas encore à ce niveau de compétition. Ce qui est vrai pour DON FANUCCI ZET ou VERNISSAGE GRIF.

 

O... comme OPPOSITION
Les routes d’IDAO DE TILLARD et HORSY DREAM ne se sont encore jamais croisées.
Ce dimanche, les deux favoris probables du Prix d’Amérique Legend Race retrouveront des adversaires qui ont parfois réussi à les battre.
Ainsi rencontrer ITALIANO VERO n’a pas toujours porté chance à IDAO DE TILLARD. Vainqueur du Prix Gaston Brunet et du Critérium des 4 ans auxquels participait IDAO DE TILLARD (disqualifié), le protégé de Philippe Allaire a aussi devancé son rival (qui jamais pu s’exprimer dans la phase finale) à l’occasion du Sulky World Cup 5 Ans Qualif #1 - Prix Octave Douesnel.
En septembre dernier, HORSY DREAM a été battu par HOOKER BERRY, HIP HOP HAUFOR et HOHNECK à l’occasion du Prix Jockey. Puis a été a disqualifié peu après dans le Critérium des 5 ans remporté par HUSSARD DU LANDRET. De l’eau a coulé sous les ponts depuis diront sans doute les supporters de HORSY DREAM…

 

P… comme PARCOURS
IDAO DE TILLARD
29 % de réussite à la victoire sur les 2.700 mètres de la Grande Piste (2/7).
HORSY DREAM
37,5 % de réussite à la victoire sur 2.700 mètres de la Grande Piste (3/8).
Léger avantage pour HORSY DREAM qui a, de plus, enlevé le Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #4 - Prix Ténor de Baune sur le parcours du Prix d’Amérique. En lice ce dimanche, certains trotteurs possèdent de meilleures références sur les 2.700 mètres de la Grande Piste parisienne.
Ainsi, HIP HOP HAUFOR affiche sur ce parcours plus de 50 % de réussite (7 sur 12), de même que AMPIA MEDE SM et MONI VIKINGHOOKER BERRY déçoit rarement sur celui-ci (14 fois sur 16 dans les 3 premiers). Enfin, HUSSARD DU LANDRET compte 7 victoires en compétition et 5 d’entre elles ont été enregistrées sur les 2.700 mètres de la Grande Piste de Vincennes.

 

P… comme PRIX D’AMÉRIQUE LEGEND RACE (spécialistes)
CHEVAUX
IDAO DE TILLARD et HORSY DREAM disputeront leur premier Prix d’Amérique ce dimanche. Ils affronteront des trotteurs qui ont déjà un passé dans cette course.
C’est le cas de FLAMME DU GOUTIER, 3ème l’an dernier devant VIVID WISE AS et HOHNECK, également présents. 4ème en 2021, DÉLIA DU POMMEREUX est la spécialiste de ce Groupe I, auquel elle a participé à quatre reprises.

 

DRIVERS
Partenaire d’IDAO DE TILLARD, Clément Duvaldestin prendra part à son premier Prix d’Amérique Legend Race ce week-end. En quête d’une victoire dans l’épreuve-phare du trot attelé, Eric Raffin (HORSY DREAM) a déjà de solides repères dans cette course, dont il avait terminé 2ème en 2012.
Au départ ce dimanche, Franck Nivard (AMPIA MEDE SM), Jean-Michel Bazire (HOOKER BERRY) et Björn GOOP (MONI VIKING) ont respectivement enregistré 5, 4 et 3 victoires dans cette épreuve.

 

ENTRAÎNEURS
Mentor d’IDAO DE TILLARD et FLAMME DU GOUTIER, Thierry Duvaldestin a déjà gagné le Prix d’Amérique Legend Race à deux reprises (avec Ready Cash en 2011 et 2012). Pierre Belloche (HORSY DREAM) vise un premier succès dans ce tournoi dans lequel il fait une réapparition (il avait terminé 7ème en 2011 avec Roc Meslois).
En tant qu’entraîneur, Jean-Michel Bazire (qui présentera HOOKER BERRY) compte deux succès dans le Prix d’Amérique Legend Race.

 

Q… comme QUALIFS
IDAO DE TILLARD
Victoire dans la Qualif #3 – Critérium Continental.
HORSY DREAM
Victoires dans la Qualif #4 – Prix Ténor de Baune et la Qualif #6 – Prix de Belgique.
Avantage ici à HORSY DREAM car enlever deux Qualifs-Prix d’Amérique Races ZEturf au cours du même hiver n’a rien d’ordinaire ni d’anodin. Face Time Bourbon avait d’ailleurs réussi cet exploit avant de remporter… le Prix d’Amérique 2021.
Enfin, signalons que 6 des 14 derniers vainqueurs du Prix d’Amérique avaient enlevé le Prix de Bourgogne (Qualif #5) quelques semaines auparavant. Ce qui valorise la candidature de DÉLIA DU POMMEREUX, lauréate de cette Qualif cette année.
Rappelons que les lauréats des deux autres courses qualificatives sont HIP HOP HAUFOR et HOOKER BERRY.

 

R… comme RECORDS RÉCENTS
IDAO DE TILLARD
Record chronométrique : 1’10’’3 établi en août, puis égalé le 24 décembre 2022.

HORSY DREAM
Record chronométrique : 1’10’’1, établi le 20 novembre 2022.
Au-delà de leurs récents succès, le fait que HORSY DREAM et IDAO DE TILLARD aient établi (ou égalé) récemment la meilleure performance chronométrique de leur carrière constitue un indice favorable.
D’autres trotteurs ont fait de même au cours du meeting d’hiver de Vincennes. Et dans ce registre, il n’est jamais trop tard pour bien faire. Composant le podium de la Qualif #5 - Prix de Bourgogne, DÉLIA DU POMMEREUX (10 ans), FLAMME DU GOUTIER (8 ans) et DÉCOLORATION (10 ans) ont toutes les trois profité de cette épreuve pour égaler ou signer la meilleure réduction kilométrique de leur carrière.

 

R… comme RÉGULARITÉ
IDAO DE TILLARD
88 % de réussite dans les 3 premiers depuis ses débuts (22/25).
HORSY DREAM
70 % de réussite dans les 3 premiers depuis ses débuts (19/27).
La musique d’IDAO DE TILLARD est quasiment impeccable. HOHNECK est un autre métronome, faisant afficher 89 % de réussite dans les 3 premiers depuis ses débuts. Vu sous cet angle, DON FANUCCI ZET n’est pas mal non plus (34 podiums en 38 sorties depuis ses débuts en Suède), mais l’on se souviendra que l’un de ses rares échecs avait pour cadre Vincennes.

 

Z… comme ZEN
IDAO DE TILLARD
A été disqualifié à 2 reprises en 25 sorties (8%)
HORSY DREAM
A été disqualifié à 5 reprises en 27 sorties (18,5%)
La température risque d’augmenter sensiblement à Vincennes ce dimanche après-midi. Dans le contexte potentiellement explosif d’un Prix d’Amérique, Clément Duvaldestin (IDAO DE TILLARD) et Eric Raffin (HORSY DREAM) devront se montrer vigilants avec leurs partenaires respectifs, lesquels ont été disqualifiés à deux reprises cette année. On notera que les deux disqualifications d’IDAO DE TILLARD ont été enregistrées alors qu’il était plaqué des antérieurs et déferré des postérieurs, ce qui ne sera pas le cas dimanche.
Parfait trotteur, HOHNECK fait ici figure de « Monsieur Propre », n’ayant jamais été sanctionné pour ses allures en 44 sorties en compétition. Irréprochable, HOOKER BERRY n’a été disqualifié qu’une seule fois en 50 courses disputées.

 

PRIX DE FRANCE SPEED RACE

La journée s’annonce exceptionnelle dimanche 12 février à l’Hippodrome Paris-Vincennes. Le Prix de France Speed Race, deuxième Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf, proposera une revanche du Prix d’Amérique Legend Race, championnat du monde de Sulky disputé deux semaines plus tôt. Sur le parcours ultra-rapide des 2 100 mètres, la bataille promet un moment dantesque !

18 champions vont trotter à toute allure et pourraient faire tomber des records de vitesse. 11 d’entre eux ont participé au Prix d’Amérique Legend Race, l’épreuve reine du 29 janvier. Les concurrents battus auront soif de revanche mais Hooker Berry, magnifique vainqueur il y a deux semaines, aura encore la victoire en ligne de mire. Le tirage au sort lui a attribué le numéro 3 derrière l’autostart, une position très favorable. Jean-Michel Bazire, son entraîneur, l’annonce dans une forme étincelante. Il laisse cette fois sa place au sulky à son fils Nicolas.

Le terme de revanche convient parfaitement à Ampia Mede SM, magnifique deuxième du Prix d’Amérique Legend Race. La protégée de Fabrice Souloy a terminé à la vitesse du vent sans avoir été particulièrement chanceuse dans le parcours. Franck Nivard, son driver, était même déçu après la course. Il pense qu’il aurait pu gagner avec un peu plus de réussite. Ce n’est peut-être que partie remise…

Vivid Wise As remet son titre en jeu

Vivid Wise As a été disqualifié dans le Prix d’Amérique Legend Race. Il ne faut pas oublier qu’il a remporté ce Prix de France Speed Race l’an passé en établissant le nouveau record de l’épreuve (1’09’’7). Idéalement situé derrière la voiture au couloir 4, le partenaire de Matthieu Abrivard aura de logique supporters. Compagnon d’entraînement de Hooker BerryBeads apprécie également les exercices de vitesse. Il l’a prouvé le 28 janvier en s’imposant facilement sur le parcours qui nous intéresse. Avec Jean-Michel Bazire à son sulky, il devrait jouer un bon rôle malgré sa position en deuxième ligne derrière l’autostart.

Respectivement quatrième, cinquième et sixième du Prix d’Amérique Legend Race, Hip Hop HauforHohneck et Don Fannucci Zet détiennent aussi une chance sérieuse. Horsy Dream tentera quant à lui de se réhabiliter après une décevante huitième place dans le championnat du monde, alors qu’il était favori. Delia du Pommereux n’est autre que la gagnante de l’édition 2021. Elle a aussi terminé troisième en 2020 et deuxième l’an passé ! Son expérience et son goût pour le tracé seront deux atouts majeurs mais elle a malheureusement hérité du pire numéro derrière la voiture, le 9. Avec un tel plateau, le Prix de France Speed Race 2023 se profile décidément comme une fabuleuse rencontre au sommet, pleine de suspense et de piquant !

Prix de France.jpg


Revanche du Prix d’Amérique Legend Race, le Prix de France-Speed Race, deuxième Finale de la compétition Prix d'Amérique Races ZEturf, s’annonce explosif, dimanche 12 février à l'Hippodrome Paris-Vincennes. Devancée par Hooker Berry le 29 janvier, Ampia Mede SM va-t-elle battre son rival ? Déjà vainqueurs de cette Speed Race, Vivid Wise As et Délia du Pommereux représentent-ils une menace pour les deux héros du dernier Prix d’Amérique Legend Race ? Chiffres à l’appui, notre pole data vous présente les 18 concurrents du Prix de France Speed Race 2023.

 

1-DON FANUCCI ZET
INDICES FAVORABLES
Distance : 62 % de réussite à la victoire lorsqu’il évolue sur une distance inférieure à 2.200 mètres (21/34).
Timing : 100 % de réussite à la victoire lorsque sa précédente sortie était une course de rentrée après plus de 50 jours d’absence (4/4).
Couple cheval-driver : 86 % de ses succès en compétition ont été obtenus avec Örjan Kihlström à son sulky (19/22).
Bardé de diplômes en Scandinavie, ce lauréat de l’Elitloppet 2021 n’a disputé que deux courses à Paris-Vincennes. Et la plus récente attire naturellement l’attention : 6ème du Prix d’Amérique Legend Race 2023 alors qu’il effectuait une rentrée. Il est sans doute capable de faire beaucoup mieux sur le parcours proposé ce dimanche où il retrouvera, de plus, son pilote préféré. Attention !

 

2-HOHNECK
INDICES FAVORABLES
Mode de départ : 91 % de réussite dans les 3 premiers dans les courses avec départ lancé (10/11).
Distance : 95 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il évolue sur une distance inférieure à 2.500 mètres (19/20).
Confrontations (adversaires du jour) : En 4 confrontations, a toujours devancé Hooker Berry sur le parcours proposé ce dimanche.
Véritable métronome, ce pur trotteur ne refuse jamais un combat et a toujours terminé dans les 5 premiers depuis 2 ans. 5ème du Prix d’Amérique Legend Race en 2022 et 2023, il a enregistré ses 4 plus récents succès sur des distances inférieures à 2.200 mètres, ce qui n’est sans doute pas anodin. Il devrait jouer l’un des premiers rôles, une fois de plus.

 

3-HOOKER BERRY
INDICES FAVORABLES
Forme/Niveau actuel : Vainqueur du Prix d’Amérique Legend Race il y a deux semaines.
Fréquence de sortie en piste : 67 % de réussite à la victoire lorsque sa précédente sortie a eu lieu 14 jours plus tôt (6/9).
Ferrure : 75 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il se produit pieds nus depuis décembre 2021 (12/16).
L’art et la manière. Ce protégé de Jean-Michel Bazire a tout simplement attendu le Prix d’Amérique Legend Race 2023 pour enlever haut la main (et jambe en l’air pour son driver) le 1er Groupe I de sa carrière. Ce dimanche, il retrouve Nicolas Bazire qui l’avait mené au succès dans la Qualif #2 – Prix du Bourbonnais. Hooker Berry peut-il réaliser le doublé Legend Race-Speed Race ? Il ne compte pour l’instant aucune victoire sur le parcours proposé ici (1 accessit en 5 tentatives), mais il n’est jamais trop tard pour bien faire…

 

4-VIVID WISE AS
INDICES FAVORABLES
Couple cheval-pilote / Parcours : Invaincu en 2 sorties sur les 2.100 mètres de la Grande Piste de Paris-Vincennes avec Matthieu Abrivard (2/2).
Groupe I / Mode de départ : 67 % de réussite à la victoire en France dans les Groupe I avec départ à l’autostart (6/9).
Emoji vert* : 80 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il est associé à un émoji vert (8/10).
De tous les concurrents étrangers figurant sur la grille de départ, ce 9 ans est celui qui possède les meilleures références en France. Vainqueur de cette épreuve l’an passé, il n’a pas pu préparer la défense de son titre dans des conditions optimales. Absent après sa tentative dans la Qualif #2 - Prix du Bourbonnais, ce pensionnaire d’Alessandro Gocciadoro a été disqualifié dans le Prix d’Amérique Legend Race. Son mentor annonce la couleur et lui attribue un émoji vert*. Ce qui devrait rassurer ses fervents supporters. Si besoin en était.

 

 5-AMPIA MEDE SM
INDICES FAVORABLES
Forme/Niveau/Tracking : 2ème du Prix d’Amérique Legend Race il y a 2 semaines. Aucun trotteur n’a été plus vite qu’elle dans les 500 derniers mètres de course.
Driver : Franck Nivard compte 5 victoires dans le Prix de France Speed Race, dans lequel, il affiche aussi 83 % de réussite dans les 3 premiers depuis 2010 (10/12).
Mode de départ : 75 % de réussite à la victoire dans les courses avec départ lancé en France (6/8).
Couple cheval-driver : 83 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’elle est associée à Franck Nivard (19/23).
Elle n’a pas gagné, mais a crevé l’écran en se classant 2ème du récent Prix d’Amérique Legend Race. « On essaiera de prendre notre revanche dans le Prix de France », indiquait Franck Nivard, son partenaire, peu de temps après la course. Mission possible pour cette jument très efficace dans les courses avec départ lancé.

 

6-FADO DU CHÊNE
INDICES FAVORABLES
Best-Of : A déjà épinglé 3 Groupes I à son palmarès (au trot monté).
Distance : 71 % de ses succès ont été obtenus sur des distances inférieures à 2.500 mètres (10/14).
Couple cheval-pilote : Paul-Philippe Ploquin a été associé à 45 de ses 46 sorties en compétition.
Il possède de très solides références au trot monté, mais n’a pour l’instant jamais réussi à accrocher de podium dans la spécialité qui nous intéresse ici. Sa performance dans le Prix Jean Dumouch (Groupe III) en décembre dernier est intéressante, mais il affronte l’élite cette fois. Pari audacieux.

 

7-VERNISSAGE GRIF
INDICES FAVORABLES
Association cheval-entraîneur : 52 % de réussite à la victoire depuis qu’il est entraîné par Alessandro Gocciadoro (22/42).
Entraîneur : 62,5 % de réussite dans les 4 premiers dans les Groupes I en France depuis février 2022 (10/16).
Confrontations (adversaires du jour) : Au cours des 12 derniers mois, il est notamment parvenu à devancer Vivid Wise As, Cokstile ou encore Délia du Pommereux qu’il retrouve ici.
Il a franchi un palier sous la houlette d’Alessandro Gocciadoro. Remarquable en 2020 et 2021, il a réussi quelques coups d’éclats l’an passé, mais n’a pas encore fait d’étincelles en trois sorties à Vincennes. Sa quatrième tentative sera-t-elle la bonne ? Les pronostiqueurs lui préféreront sans doute Vivid Wise As, autre protégé d’Alessandro Gocciadoro.

 

8-COKSTILE
INDICES FAVORABLES
Parcours : A réalisé sa meilleure performance en France sur les 2.100 mètres de la Grande Piste de Paris-Vincennes (victoire dans la Qualif #5-Prix de Bourgogne 2022).
Distance : Plus de 90 % de ses succès en compétition ont été enregistrés sur des distances inférieures ou égales à 2.100 mètres (depuis juillet 2019).
Ce « globe-trotteur » de 10 ans s’est mis en valeur en octobre dernier en remportant l’International Trot à Yonkers. Il n’a en revanche pas encore réalisé d’exploit à Vincennes cet hiver. Un sursaut de sa part est possible ce dimanche, mais Christophe Martens devra lui donner un parcours sur mesure. Et peut-être s’inspirer de la drive de Gabriele Gelormini lors du succès de Cokstile dans le Prix de Bourgogne 2022. Pas évident à mettre en œuvre avec le numéro 8 derrière la voiture.

 

9-DELIA DU POMMEREUX
INDICES FAVORABLES
Prix de France Speed Race (spécialiste) : Lauréate en 2021, elle compte 3 podiums en 3 tentatives dans cette course.
Forme : A remporté la Qualif #5-Prix de Bourgogne 2023 sur ce parcours en établissant le nouveau record de la course (1’09’’6).
Parcours : 69 % de réussite dans les 3 premiers sur les 2.100 mètres de la Grande Piste de Paris-Vincennes (9/13).
La populaire jument de Noël Lolic s’est encore distinguée cet hiver en affolant les aiguilles du chronomètre dans la Qualif #5 – Prix de Bourgogne. Malchanceuse dans la phase finale du Prix d’Amérique Legend Race, l’ingambe 10 ans trouve ici un contexte parfait pour remettre les pendules à l’heure. Son numéro 9 derrière la voiture n’est, en revanche, pas du tout un cadeau.

 

10-BEADS
INDICES FAVORABLES
Driver : Jean-Michel Bazire compte 4 victoires dans le Prix de France Speed Race.
Forme / Record / Parcours : Vient d’enregistrer son premier succès en France en s’adjugeant le Prix du Luxembourg. A établi en 1’10’’2 le nouveau record de cette course disputée sur le parcours du Prix de France Speed Race.
Confrontations (adversaires du jour) : Avait auparavant terminé 3ème de la Qualif #4 Prix Ténor de Baune, où il devançait notamment Hip Hop Haufor et Hohneck, respectivement 4ème et 5ème du Prix d’Amérique 2023.
Auteur d’une prestation prometteuse dans la Qualif #4-Prix Ténor de Baune, ce trotteur siglé USA a fait mouche dans le Prix du Luxembourg en y mettant les formes. Il s’élance ici en seconde ligne derrière l’autostart, dans la roue du rapide Don Fanucci Zet. Fin stratège, son mentor a sans doute une idée derrière la tête avec ce trotteur capable d’un coup d’éclat dans la « blitzkrieg » de ce dimanche.

 

11-GO ON BOY
INDICES FAVORABLES
Forme/Tracking : Vient de réaliser sa meilleure performance de l’hiver en terminant 2ème du Prix de Brest (Groupe III). Aucun trotteur n’a été plus vite que lui dans les 500 derniers mètres de cette course.
Mode de départ : 75 % de réussite dans les 3 premiers dans les courses avec départ lancé (9/12).
Références passées : 75 % de réussite dans les 5 premiers dans les Groupes I (3/4).
4ème du Critérium des 5 ans 2021, ce talentueux protégé de Romain Derieux a peu couru depuis, mais semble vouloir rattraper le temps perdu. Evidemment, l’opposition est ici d’un autre niveau que dans le Prix de Brest (cadre de sa dernière sortie) et il devra s’élancer en seconde ligne. Sa candidature mérite néanmoins d’être considérée avec un minimum d’égards, d’autant qu’il sera cette fois déferré des postérieurs (50 % de réussite dans les 2 premiers dans cette configuration).

 

12-DÉCOLORATION
INDICES FAVORABLES
Record : En 1’10’’, a pulvérisé son record chronométrique personnel à l’occasion de la Qualif #5-Prix de Bourgogne le mois dernier.
Prix d’Amérique Races : A terminé dans les 4 premiers des Qualifs #2, #5 et #6.
Bien connue des amateurs de Quinté (6 victoires), cette jument de 10 ans est parvenue à se hisser au niveau des meilleurs cet hiver dans les Prix d’Amérique Races, obtenant in extremis son passeport pour les Finales. Partie sur la mauvaise jambe le 29 janvier (disqualifiée), elle s’élancera à nouveau avec le statut d’outsider ce dimanche.

 

13-HORSY DREAM
INDICES FAVORABLES
Parcours : 75 % de réussite dans les 3 premiers sur les 2.100 mètres de la Grande Piste de Vincennes (3/4).
Couple cheval-driver : 80 % de réussite à la victoire avec Eric Raffin (4/5).
Forme : 67 % de réussite à la victoire depuis juin 2022 (8/12).
Très en vue dans le Prix d’Amérique Legend Race, il a dû se contenter de la 8ème place. « Sa performance est bonne mais il a fait un effort trop important et trop tôt dans la descente », témoignait son mentor, Pierre Belloche, après la course. Le 6 ans piloté par Eric Raffin a des références dans les courses départ lancé. Et le condamner sur son seul échec de l’hiver serait sans doute une grave erreur.

 

14-DEAR FRIEND
INDICES FAVORABLES
Forme : Vient de terminer 2ème de Beads sur ce parcours (Prix du Luxembourg)
Hippodrome : 67 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’elle se produit à Paris-Vincennes (6/9).
Efficace dans l’ensemble lorsqu’elle se produit à Vincennes, cette 10 ans scandinave plutôt tonique s’élancera en seconde ligne derrière l’autostart, ce qui ne l’avait pas empêché de s’illustrer dernièrement dans le Prix du Luxembourg. Mais, hormis Beads, le lot n’est pas tout à fait le même ici.

 

15-HONEY MEARAS
INDICES FAVORABLES
Driver (spécialiste) : Björn Goop compte trois victoires dans le Prix de France Speed Race.
Environnement : 80 % de réussite dans les 2 premiers depuis qu’elle est entraînée par Daniel Redén (16/20).
Position/Autostart : En Scandinavie, s’est illustrée à plusieurs reprises en devant s’élancer en seconde ligne derrière l’autostart, y compris au plus haut niveau (StoChampionatet 2021).
Très performante depuis qu’elle a rejoint l’effectif de Daniel Redén, cette femelle de 6 ans n’a pas fait étalage de ses capacités lors de ses débuts en France. Contrainte de déclarer forfait dans le Prix d’Amérique Legend Race (fièvre), elle excelle dans les courses avec départ lancé et pourrait parfaitement s’accorder avec la drive de Björn Goop. Pourquoi pas si elle a recouvré tous ses moyens ?

 

16-GU D’HÉRIPRÉ
INDICES FAVORABLES
Distance/Vincennes : 50 % de réussite à la victoire lorsqu’il se produit sur des distances inférieures à 2.200 mètres à Paris-Vincennes (5/10).
Fraîcheur : 94 % de réussite dans les 3 premiers lorsque sa précédente sortie a eu lieu entre 3 à 7 semaines plus tôt (15/16).
La carrière d’un trotteur s’écrit parfois en pointillés. C’est notamment vrai pour ce fils de Coktail Jet. 3ème du Prix d’Amérique Legend Race 2021, ce 7 ans n’a pas été épargné par les pépins de santé depuis. Disqualifié dans la Qualif #6-Prix de Belgique (déferré des 4 pieds pour la première fois), il a des références sur les courtes distances et a montré qu’il était capable de réaliser des prouesses sur sa fraîcheur. L’un des X de la course.

 

17-HIP HOP HAUFOR
INDICES FAVORABLES
Parcours : 75% de réussite dans les 3 premiers sur les 2.100 mètres de la Grande Piste de Paris-Vincennes (3/4).
Ferrure : 73 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il est pieds nus (16/22).
Hippodrome : 90 % de ses succès ont été enregistrés à Paris-Vincennes (9/10).
Héros du premier épisode des Prix d’Amérique Races ZEturf (Qualif #1 - Prix de Bretagne), cet excellent finisseur, taillé pour Vincennes, a échoué au pied du podium dans le Prix d’Amérique Legend Race où il a été contrarié dans sa progression dans le dernier tournant. Christian Bigeon devra dimanche composer avec son mauvais numéro derrière la voiture. Mais gare à son protégé, s’il n’est pas trop loin des leaders (et si la voie est dégagée) à l’entrée de la dernière ligne droite.

 

18-IMHATRA AM
INDICES FAVORABLES
Parcours du Prix de France Speed Race : A terminé 2ème d’Idao de Tillard lors de son unique sortie sur les 2.100 mètres de la Grande Piste (Qualif#3-Critérium Continental).
Distance : 90 % de ses victoires ont été obtenues sur des distances inférieures à 2.200 mètres (9/10). 

Seule 5 ans au départ de la course, cette fille de Muscle Hill avait créé une belle surprise en se classant 2ème du Prix d'Amérique Races ZEturf Qualif #3 - Critérium Continental. Elle évoluera sur le même parcours ce dimanche, mais avec un numéro derrière la voiture nettement moins favorable. Et sera associée à un driver doué, mais inexpérimenté à Vincennes.

 

PRIX DE PARIS MARATHON RACE

 

Le dernier dimanche du Meeting d’Hiver à Paris-Vincennes s’annonce somptueux avec en point d’orgue le Prix de Paris Marathon Race, troisième et dernière Finale de la compétition Prix d’Amérique Races ZEturf. 14 cracks s’affronteront sur le plus long parcours de l’hippodrome parisien : 4 150 mètres et deux passages de la redoutable montée.

 

La neuvième et dernière course de la saga Prix d’Amérique Races ZEturf se disputera dimanche 26 février à Paris-Vincennes. Emotions, rebondissements et exploits sportifs ont d’ores et déjà marqué ce challenge au plus haut niveau. Hooker Berry a remporté la première Finale, le Prix d’Amérique Legend Race, le championnat du monde de Sulky, tandis qu’Ampia Mede SM a gagné la deuxième Finale et revanche, le Prix de France Speed Race, le 12 février. Les deux champions se retrouveront pour un dernier round dans la troisième Finale, le Prix de Paris Marathon Race. Le tracé particulier et exigeant des 4 150 mètres ajoutera encore plus d’adrénaline à la confrontation. La pensionnaire de Fabrice Souloy avait terminé quatrième du Groupe I l’an passé. Son rival découvrira quant à lui une si longue distance. Le titre de roi ou reine des Prix d’Amérique Races ZEturf 2023 est en jeu !

 

De nombreux concurrents ont évidemment les moyens d’inquiéter le tandem de favoris. Le Prix de Paris Marathon Race réussit souvent aux champions de l’Etrier. Flamme du Goutier a remporté pour la deuxième fois d’affilée le Prix de Cornulier, championnat du monde de la discipline, le 22 janvier, et peut briller également au Sulky. Elle ralliera logiquement de nombreux suffrages. Zarenne Fas, compagnon d’entraînement de Hooker Berry, est un autre sujet polyvalent, capable de brouiller les cartes, à l’image de Fado du ChêneHohneck mériterait de son côté la palme de la régularité. Il termine invariablement dans les cinq premiers depuis de longs mois et s’est récemment classé troisième du Prix de France Speed Race. Sa chance paraît évidente. Hussard du Landret, préparé avec soin pour ce rendez-vous, Hip Hop Haudor, quatrième du Prix d’Amérique Legend Race, Harlem de Bussy et Hokkaido Jiel, qui restent tous deux sur deux victoires d’affilée, auront également de fervents supporters. Seule candidate dépendant d’un entraînement étranger, celui du Suédois Daniel Reden, Honey Mearas évoluera vraiment dans un registre nouveau pour elle qui n’a, à ce jour, jamais dépassé la distance de 2 700 mètres (par deux fois à Paris-Vincennes).

Marathon race.jpg

Il y a 2 ans, Etonnant avait déjoué les pronostics en remportant le Prix de Paris Marathon Race. Ce dimanche à Paris-Vincennes, un outsider va-t-il s’emparer de l’une des trois premières places de ce Groupe I ? Afin d’identifier l’éventuel trouble-fête, nous avons dressé le portrait-robot du parfait outsider pour cette troisième Finale de la compétition Prix d'Amérique Races ZEturf. Voici les résultats de nos investigations.



Depuis 2010, 13 outsiders ont terminé dans les 3 premiers du Prix de Paris Marathon Race. Ces trotteurs ne faisaient pas partie des 3 chevaux les plus joués au PMU (Offline) et/ou étaient proposés à un rapport probable supérieur ou égal à 10 euros pour 1 euro joué en Simple Gagnant. Ces trotteurs avaient des points communs, nous en avons identifiés 8.

1- ÂGE
-Ils avaient 7 ans ou plus.
11 des 13 outsiders recensés répondaient à ce critère. Exemple : Tagada Tagada (3ème en 2016).

2- GAINS
-Ils affichaient entre 400 000 et 700 000 euros de gains.
Plus de 60% des trotteurs de notre panel remplissaient cette condition. Exemple : Quilon du Châtelet (3ème en 2011). Ce dimanche, ils ne sont que 4 à cocher cette case.

3- TENUE MINIMALE
-Ils avaient fini dans les 5 premiers pour leur plus récente sortie sur une distance supérieure ou égale à 3.000 mètres.
Depuis 2016, c’était vrai pour 7 sur 9 outsiders ayant terminé sur le podium de cette course.

4- AMÉRIQUE RACES
-Ils n’étaient pas au départ du Prix de France Speed Race deux semaines plus tôt.
Depuis 2012, 90% des outsiders répertoriés avaient suivi un autre programme. Exemple : Etonnant (vainqueur en 2021).

5- FORME RÉCENTE
-Ils avaient terminé au moins une fois dans les trois premiers depuis le début de l’année (à l’attelé).
Sur la séquence 2010-2022, 10 des 13 outsiders identifiés partageaient cette caractéristique. Exemple : Private Love (gagnante en 2010).

6- TITRES
-Ils n’avaient jamais remporté de Groupe I en France.
Et c’est aussi pour cette raison qu’ils s’élançaient avec le statut d’outsider. Depuis 2016, 8 des 9 trotteurs répertoriés n’avaient jamais gagné au plus haut niveau en France. Exemple : Tony Gio (2ème en 2019 et 2020).

7- APTITUDE HIPPODROME
-Lors de leurs 5 plus récentes sorties à Paris-Vincennes, ils avaient gagné au moins une fois.
C’était le cas de 62 % des outsiders listés. Exemple : Moni Viking (3ème en 2021).

8- COURSE RÉFÉRENCE
-Ils avaient disputé le Critérium des 5 ans.
8 sur 13 chevaux de notre casting d'outsiders avaient participé à ce Groupe I couru sur 3.000 mètres. Exemple : 3ème du Prix de Paris 2011, Quilon du Châtelet avait pris part à ce Critérium deux ans plus tôt.

CONCLUSION
Nos deux précédents portraits-robots mettaient en avant les candidatures de Hohneck (3ème du Prix de France Speed Race) et Italiano Véro (3ème du Prix d’Amérique Legend Race). HOKKAIDO JIEL parviendra-t-il à faire aussi bien ce dimanche dans le Prix de Paris Marathon Race ? Le partenaire de David Thomain a le profil-type de l’outsider quasi parfait et remplit 7 des 8 conditions énoncées ci-dessus.

 

LES ARGUMENTS DU COUPLE HOOKER BERRY/JEAN-MICHEL BAZIRE

 

L’homme de la situation

Jean-Michel Bazire a pris d’excellentes habitudes dans plusieurs courses du programme français. À tel point que certaines d’entre elles semblent être devenues sa propriété privée (la Finale du Grand National du Trot depuis 2016, le Grand Prix du Conseil Municipal de Vichy depuis 2017). Dans la catégorie Groupe I, le Prix de Paris Marathon Race est un peu son terrain de chasse hivernal favori. En tant que pilote, il a remporté 7 des 14 derniers Prix de Paris auxquels il a pris part. Course dans laquelle il affiche 71 % de réussite dans les 3 premiers depuis 2005. Très tactique, potentiellement piégeuse, avec ses relais et ses à-coups, cette épreuve est, il est vrai, taillée pour l’homme aux 20 Sulky d’Or. Lequel est capable d’élaborer a minima un plan A et un plan B avant chaque course, et d’improviser en cours de route un plan C génial. 

 

Jamais 2 sans 3

Performer dans le Prix de Paris Marathon Race quelques semaines après avoir triomphé dans le Prix d’Amérique Legend Race, c’est possible. Depuis 2012, les vainqueurs de la Legend Race affichent 83 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’ils tentent leur chance dans la Marathon Race (5/6). Le dernier doublé Prix d’Amérique-Prix de Paris a été réalisé par Bélina Josselyn (en 2019), entraînée et pilotée par… Jean-Michel Bazire. Et l’on se souviendra que la star de Vincennes avait déjà réalisé cet exploit au sulky d’Up and Quick quatre ans plus tôt. Autrement dit, HOOKER BERRY sera associé au driver parfait pour faire mouche ce dimanche.   

 

Feu vert

 Auteur de fins de courses souvent spectaculaires, ce fils de Booster Winner a choisi le Prix d’Amérique Legend Race pour remporter le premier Groupe I de sa carrière. Comme la plupart de ses rivaux, il débutera dimanche sur les 4 150 mètres de Vincennes. Ce qui ne semble pas émouvoir son mentor, qui lui attribue dimanche un émoji vert et le justifie en ces termes : « Je suis certain qu’il va très bien respirer, comme d’habitude, et s’adapter sans problème à la distance marathon. » (source ParisTurf). Indicateur favorable allant dans ce sens : HOOKER BERRY a enregistré 90 % de ses succès à Vincennes sur des distances supérieures ou égales à 2.700 mètres. 

 

Pour le reste, tous les paramètres semblent calés pour assister à une belle performance du 6 ans de Michel Aladenise qui affiche par ailleurs :

91 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il est piloté par Jean-Michel Bazire depuis décembre 2021 (10/11).

72 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il évolue pieds nus départ volté à Vincennes (13/18).

60 % de réussite à la victoire lorsque sa précédente sortie a eu lieu 14 jours plus tôt (6/10).  

 

LES ARGUMENTS DE LEURS ADVERSAIRES

 

Malgré ses atouts, HOOKER BERRY aura néanmoins fort à faire ce dimanche. Epatante dauphine du protégé de Jean-Michel Bazire dans le Prix d’Amérique Legend RaceAMPIA MEDE SM a depuis remporté le Prix de France Speed Race et semble capable de réaliser le grand écart (en termes de distance). 4ème de ce Prix de Paris l’an dernier, la partenaire de Franck Nivard est plutôt performante sur des distances supérieures ou égales à 2 850 mètres à Paris-Vincennes (73 % de réussite dans les 2 premiers).

Vainqueur du Prix de Cornulier, l’éclectique FLAMME DU GOUTIER n’a pas montré son meilleur visage dans le Prix d’Amérique Legend Race une semaine plus tard. Le break dont elle a bénéficié depuis lui a sans doute été profitable et elle sera déferrée des 4 pieds. Le saviez-vous ? Dans cette configuration de ferrure, la pensionnaire de Thierry Duvaldestin affiche 71 % de réussite à la victoire lorsque sa précédente sortie a eu lieu entre 20 et 30 jours plus tôt (5/7). 

Appartenant à la génération 2017 comme HOOKER BERRY, d’autres trotteurs sont susceptibles de s’illustrer. C’est le cas de :

HUSSARD DU LANDRET, vainqueur du Critérium des 5 ans sur 3.000 mètres et dont tous les succès ont été obtenus sur la Grande Piste de Vincennes. 

HOHNECK, très régulier, à la fois véloce et tenace (100% de réussite dans les 3 premiers sur des distances supérieures ou égales à 2.850 mètres).

HIP HOP HAUFOR, redoutable finisseur, régulièrement flashé par les radars Tracking, il est capable de clôturer sa campagne Amérique Races comme il l’a entamé (victoire dans la Qualif #1-Prix de Bretagne). Pour y parvenir, le pensionnaire de Christian Bigeon devra être épargné par le sort, ce qui n’a pas été le cas dans la Legend Race.

HOKKAIDO JIEL reste sur deux succès. Souvent efficace à ce moment de l’année (100% de réussite dans les 4 premiers lorsqu’il se produit en février), le protégé de Jean-Luc Dersoir pourrait surprendre ce dimanche.

- Second atout de Jean-Michel Bazire, ZARENNE FAS s’est distingué au trot monté cet hiver, mais a déjà fait étalage par le passé de quelques belles dispositions à l’attelé sur des distances supérieures à 3 kilomètres. -- Spécialiste des départs lancés (pour l’instant), HONEY MEARAS sera l’un des points d’interrogation au départ de cette épreuve.

- Cheval le moins riche de la course, et restant sur 4 succès consécutifs, HARLEM DE BUCY est invaincu avec Alexandre Abrivard et participera au premier Groupe de sa carrière. 

 

LE PALMARÈS AMÉRIQUE RACES DE JEAN-MICHEL BAZIRE  

 

Enfin, à la veille de ce dernier épisode des Prix d’Amérique Races 2023, nous vous proposons un inventaire des victoires de Jean-Michel Bazire dans les courses portant ce label d’excellence. Le natif du Mans a gagné chacune d’entre elles entre 3 à 7 fois, comme driver ou metteur au point, et généralement en cumulant les deux fonctions. Avec une prédilection pour les 3 finales du circuit, le Prix d’Amérique Legend Race, le Prix de Paris Marathon Race et le Prix de France Speed Race (16 victoires en tout). Un palmarès exceptionnel, qui n’est pas sans rappeler la carrière cinématographique XXL d’un Clint Eastwood à la fois acteur, réalisateur, et le plus souvent acteur dans ses propres longs métrages. Voici le tableau de chasse Amérique Races de l’ « Impitoyable » professionnel français :

 

- PRIX DE PARIS MARATHON RACE : 7 victoires

5 comme entraîneur/driver (3 victoires avec Jardy, 2 avec Bélina Josselyn).

2 comme driver (avec Up and Quick).

 

- PRIX D’AMÉRIQUE LEGEND RACE : 5 victoires

3 comme entraîneur/driver (avec Kesaco PhedoBélina Josselyn et Hooker Berry).

2 comme driver (avec Moni Maker et Up and Quick).

 

- QUALIF #5 - PRIX DE BOURGOGNE : 5 victoires

1 comme entraîneur/driver (avec Kesaco Phedo).

2 comme entraîneur (avec Kesaco Phedo et Kazire de Guez).

 

2 comme driver (avec Moni Maker et Olga du Biwetz).

 

- PRIX DE FRANCE SPEED RACE : 4 victoires 

2 comme entraîneur/driver (avec Bélina Josselyn et Davidson du Pont).

2 comme driver (avec Exploit Caf et Moni Maker). 

 

- QUALIF #6 - PRIX DE BELGIQUE : 4 victoires

3 comme entraîneur/driver (avec Feydeau Seven, Davidson du Pont et Bélina Josselyn).

1 comme entraîneur (avec Kazire de Guez).

 

- QUALIF #4 - PRIX TÉNOR DE BAUNE : 3 victoires

2 comme entraîneur/driver (avec Looking Superb et Bélina Josselyn).

1 comme driver (avec Up and Quick).

 

- QUALIF #3 - CRITÉRIUM CONTINENTAL : 3 victoires

2 comme driver (avec Rolling d’Héripré et Korean)

1 comme entraîneur/driver (avec Fripon Rose)

 

- QUALIF #1 - PRIX DE BRETAGNE : 3 victoires

2 comme entraîneur/driver (avec Fiesta d’Anjou et Davidson du Pont)

1 comme entraîneur (avec Davidson du Pont)

 

- QUALIF #2 - PRIX DU BOURBONNAIS : 3 victoires

2 comme entraîneur/driver (avec Fiesta d’Anjou)

1 comme entraîneur (avec Hooker Berry)

 



08/02/2023
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 608 autres membres