Lousticourses

Lousticourses

GNT PARIS-TURF 2023 (mis à jour le 03/12/2023)


GNT.jpg

 

QUALIFIÉS GNT PARISTURF

Le cheval vainqueur de chaque étape du Grand National du Trot ParisTurf est qualifié pour la finale qui aura lieu dimanche 3 décembre 2023 à l'hippodrome Paris-Vincennes. Voici la liste des lauréats.

 
Howdy Partner

Gaspar d'Angis

Gaspar d’Angis Horace du Goutier Gaspar d’Angis
Horace du Goutier Horace du Goutier Horace du Goutier Gaspar d’Angis Horace du Goutier
Gaspar d’Angis Gaspar d’Angis Idéal du Pommeau Emeraude de Bais Gaspar d’Angis

 

Capture d’écran 2023-11-28 133909.jpg

 

1ère étape AMIENS



La liste des partants a été validé ce lundi à la mi-journée et ils seront seize en lice, soit le nombre maximum sur cette piste amiénoise, corde à droite longue de 1100m. Un anneau sur lequel il fait bon partir en tête avec de belles références à son curriculum vitae. C'est exactement le profil de celle qui s'annonce comme la future (grande) favorite de la course : I Love Me.

 

Double gagnante au niveau Groupe III, placée de Groupe II et de Groupe I (4ème du Prix de l'Étoile), la protégée de Tony Le Beller sera la plus riche des onze trotteurs du premier échelon. On notera aussi qu'elle a toujours bien fait corde à droite : deux courses, une victoire et une 2ème place. Voici donc un profil qui séduira sans doute nombre de turfistes à l'heure du choix. 

 

Elle sera la seule 5 ans en lice face notamment à des 6 ans majoritaires dont on sortira principalement les nom d'Haribo du Loisir pour l'entraînement de Laurent Abrivard et d'Hildago des Noés présenté par Stéphane Provoost (qui aura quatre partants dans la course). À la recherche de bases pour cette première étape du GNT ? Les voici livrées sur un plateau.

Capture.jpg


2ème étape MARSEILLE-BORELY

 

Ils seront seize au départ de la 2ème étape du Grand National du Trot mercredi à Marseille-Borély.

La dernière fois que le Grand National du Trot a fait escale sur l'hippodrome de Borély, le déplacement s'était avéré fructueux pour Jean-Michel Baudouin et son équipe. Décoloration s'imposait et portait haut les couleurs bleu et blanc que les marseillais aiment particulièrement via leur club de coeur, l'OM.

Mais les Baudouin revendiquent eux une appartenance bretonne marquée et le voyage est long pour rejoindre la Canebière. Cette année, ils délèguent deux atouts forts : Gaspar d'Angis, bien placé au premier échelon et Epsom d'Herfraie, le plus riche du second poteau. Preuve des ambitions affichées, leurs engagements ont tous deux été validés avec un émoji vert et les deux seront drivés par deux pilotes présents sur le podium du Sulky d'Or 2023 : Éric Raffin et David Bekaert.

Plusieurs trotteurs du Sud-Est joueront comme à domicile et espèrent bien leur barrer à la route, à commencer par Fakir du Ranch, lui aussi paré d'un emoji vert, et spécialiste de la piste. Il y a enregistré deux victoires et trois places sur le podium en dix sorties. Le tout bon Honky Tonk Blues fera partie des plus jeunes et a lui aussi le niveau pour briller bien que son positionnement au second échelon n'est pas idéal.

Enfin côté classement général, il faudra compter sur de nombreux changements, aucun des chevaux de la première étape amiénoise n'ayant validé son engagement.

GNT2.jpg
La deuxième étape du Grand National du Trot attend les amoureux de beau sport mercredi 29 mars à Marseille-Borély. Retrouvez ici tous les éléments à connaître sur l'hippodrome phocéen.



Caractéristiques :

 

Pistes de plat et de trot. Longueur de la piste de trot : 1 375 mètres, ligne droite de 280 mètres. Corde à gauche.

 

 Les professionnels les plus performants à Marseille-Borély

 

Drivers

Les locaux réalisent logiquement un festival. Yannick-Alain Briand est premier en tant que driver, loin devant Nicolas Ensch, Christophe Martens, le seul non régional du palmarès, Stéphane Cingland et David Békaert. 

 

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2000

Yannick-Alain Briand : 365

Nicolas Ensch : 197

Christophe Martens : 121

Stéphane Cingland : 116

David Békaert : 101

 

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2000

Christophe Martens : 63 %

Yannick-Alain Briand : 55 %

Mickaël Cormy : 52 %

David Békaert : 52 %

Jean-Paul Gauvin : 51 %

 

En termes d'efficacité, Christophe Martens prend cette fois le dessus sur Yannick-Alain Briand.

 

Entraîneurs

Yannick-Alain Briand occupe également la tête chez les entraîneurs mais il est actuellement sous le coup d'une mise à pied. Les metteurs au point à suivre sont donc Nicolas Ensch, Romuald Mourice, Stéphane Guelpa, Vincent Martens et Jean-Pierre Ensch. A l'exception de Vincent Martens, ils sont tous installés dans le Sud-Est.

 

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2000

Nicolas Ensch : 154

Romuald Mourice : 149

Stéphane Guelpa : 108

Vincent Martens : 103

Jean-Pierre Ensch : 87

 

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2000

Vincent Martens : 61 %

Mickaël Cormy : 53 %

Jean-Paul Gauvin : 51 %

Jean-Pierre Ensch : 45 %

Nicolas Ensch : 43 %

Eric Prudhon : 43 %

 

Vincent Martens fait preuve d'une belle réussite à Marseille-Borély. Mickaël Cormy sait aussi se montrer dangereux.

 

Ce que nous apprend le passé de l'étape du GNT de Marseille Borély (depuis 2009)

 

- Rendre la distance n'est visiblement pas un problème. Le vainqueur s'est élancé au second poteau à cinq reprises

- Stéphane Cingland, comme driver, et Nicolas Ensch, à la fois comme pilote et entraîneur, sont les deux professionnels à suivre.

- Les 6 et 7 ans se sont mis le plus souvent en évidence.

 

3ème étape LYON-PARILLY

 

Treize partants prendront le départ mercredi de la 3ème étape du Grand National du Trot sur l’hippodrome de Lyon-Parilly. Vainqueurs respectifs des deux premiers rendez-vous, Howdy Partner et Gaspar d’Angis effectuent le déplacement. Ils seront évidemment très en vue mais ne seront pas les seuls, puisque Harlem de Bucy, battu de peu dans le Prix de Paris Marathon Race, sera aussi de la partie.

Dès la 3ème étape, le Grand National du Trot 2023 propose une rencontre entre les deux leaders provisoires du circuit (voir le classement général), à savoir Howdy Partner, vainqueur du coup d’envoi du tour de France des trotteurs sur l’hippodrome d’Amiens (revoir la course) avec Franck Nivard, auquel il sera de nouveau associé, et Gaspar d’Angis, lauréat de l’étape disputée il y a deux semaines sur l’hippodrome de Marseille-Borély (revoir la course) avec Éric Raffin, qui tentera de consolider sa place de numéro un au classement des drivers. Les pensionnaires respectifs de Tomas Malmqvist et de Jean-Michel Baudouin vont donc être adversaires au premier échelon d’une étape lyonnaise au départ de laquelle s’aligne aussi Harlem de Bucy.
Petit Poucet du Prix de Paris Marathon Race pour sa première tentative dans un Groupe I, Harlem de Bucy a été seulement devancé ce jourl-là par la championne italienne Ampia Mede Sm (revoir la course). Victorieux de quatre courses à la suite précédemment au cours du meeting d’hiver de Vincennes, le partenaire d’Alexandre Abrivard fait son entrée dans le Grand National du Trot 2023 à la faveur, pour sa rentrée, de cet engagement au premier échelon où il s’élancera donc aux côtés des deux leaders du circuit. Au premier poteau toujours, le local Horchestro aura aussi de sérieuses prétentions pour le podium avec David Békaert.
Aux vingt-cinq mètres, Epsom d’Herfraie sera le deuxième représentant du Breton Jean-Michel Baudouin, lui qui a été disqualifié lors de l’étape marseillaise remportée par son compagnon d’entraînement Gaspar d'Angis alors qu’il pouvait encore prétendre jouer un rôle actif à l’arrivée.

Capture.jpg
La troisième étape du Grand National du Trot sera l'événement à ne pas manquer mercredi 12 avril à Lyon-Parilly. Que faut-il savoir sur le champ de courses de la Fédération du Centre-Est ?



Caractéristiques :

 

La piste de trot en pouzzolane mesure 1 208 mètres et comporte une ligne droite de 330 mètres. La corde est à gauche.

 

Les professionnels en activité les plus performants à Marseille-Borély

 

Drivers

Les pilotes locaux bénéficient évidemment d'un net avantage. Serge Peltier, professionnel incontournable dans la région, arrive largement en tête au classement devant Pierre Callier et Yannick-Alain Briand. 

 

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005

Serge Peltier : 140

Pierre Callier : 82

Yannick-Alain Briand : 79

Laurent Lamazière : 77

Loris Garcia : 69

 

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005

Matthias Legros : 52,6 %

Jean-Michel Bazire : 51,9 %

Jean-Pierre Dubois : 51,9 %

Thierry Duvaldestin : 51,7 %

Matthieu Abrivard : 50 %

 

Entraîneurs

Là aussi, les entraîneurs installés dans la région se taillent la part du lion. Le podium se compose de Mickaël Cormy, Loïc Lerenard et Jean-Paul Gauvin.

 

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005

Mickaël Cormy : 106

Loïc Lerenard : 94

Jean-Paul Gauvin : 94

Guillaume Huguet : 76

Pierre Callier : 58

 

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005

Fabrice Legros : 75%

Pierre-Yves Verva : 65%
Jean-Luc Dersoir : 55%
Sébastien Guarato : 51%
Louis Baudron : 50%

 

Ce que nous apprend le passé de l'étape du GNT de Lyon-Parilly 

 

- Le tandem des frères Martens, Christophe et Vincent, a figuré le plus de fois à l'arrivée. Jean-Michel Bazire, Serge Peltier et Mickaël Cormy doivent également être surveillés.

- Les trotteurs âgés de 6 ans méritent d'être suivis en priorité.

- Rendre la distance ne pose pas de problème particulier sur l'hippodrome lyonnais.

 

4ème étape SAINT-BRIEUC

 

Pour la première fois de son histoire, l’hippodrome de Saint-Brieuc accueille une étape du Grand National du Trot ce mercredi. Cette quatrième étape du circuit 2023 réunit 16 partants, répartis sur trois échelons de départ. Le maillot jaune Gaspar d’Angis est sur la ligne de départ au deuxième poteau face à une opposition relevée, notamment au premier échelon.

Disputée sur la longue distance de 3150 mètres sur une piste corde à droite, cette étape bretonne permet aux chevaux ayant un handicap initial de 25 ou 50 mètres d’espérer pouvoir revenir avec succès. Parmi les seize candidats, Gaspar d’Angis, lauréat des étapes de Marseille-Borély (voir la course) et Lyon-Parilly (voir la course), devra s’élancer au deuxième échelon contrairement à ses deux sorties victorieuses. Confié à nouveau à Éric Raffin, le protégé de Jean-Michel Baudouin qui entraîne en Bretagne et qui sera aussi représenté par Epsom d’Herfraie et Falco d’Havaroche, aura tout de même de légitimes ambitions pour consolider sa place de leader du circuit (voir le classement général).
L’opposition sera de taille avec la présence d’excellents compétiteurs au premier poteau. C’est le cas d’Horace du Goutier, qui a retrouvé la plénitude de ses moyens après avoir connu des ennuis de santé, de Guiness d’Herfraie, redoutable déferrée des quatre pieds, de Formi, qui vient de s’imposer à la manière des forts dans le Quinté+ du 14 avril à Vincennes, ou encore de Glamour Queen, capable de fins de courses très performantes lorsque son driver lui masque l’effort le plus longtemps possible.
Auteur d’une très bonne fin de course dans la troisième étape du GNT le 12 avril à Lyon-Parilly, Gangster du Wallon s’annonce comme un sérieux prétendant aux premières places d’autant qu’il est très performant corde à droite. Au poteau des 25 mètres, soulignons également la candidature de Hip Hop Haufor, le vainqueur du Prix d'Amérique Races ZEturf Q#1-Prix de Bretagne (Groupe II) cet hiver, qui reste ferré. Lauréat du Grand Prix Angers Loire Métropole au début du mois, Echo de Chanlecy, le vainqueur de l’édition 2022 du Grand National du Trot, a la lourde tâche de rendre 50 mètres, tout comme Elie de Beaufour.

capture 1.jpg

La quatrième étape du Grand National du Trot aura pour cadre l'hippodrome de Saint-Brieuc, mercredi 26 avril. La capitale des Côtes d'Armor recevra pour la première fois le fameux circuit. C'est l'occasion de donner un coup de projecteur sur son champ de courses.



Caractéristiques :
L'hippodrome de Saint-Brieuc, appelé aussi hippodrome de la Baie, accueille les trois disciplines des courses : le trot, le plat et l'obstacle. La piste de trot en sable mesure 1 164 mètres avec une ligne droite de 300 mètres. La corde est à droite. Le site propose 11 réunions par an. Les informations se trouvent sur la page Facebook Hippodrome de la Baie - Saint-Brieuc.
 
Les professionnels en activité les plus performants à Saint-Brieuc
Drivers
Eric Raffin et Antoine Wiels se partagent la première place au palmarès des meilleurs drivers à Saint-Brieuc. L'incontournable Jean-Michel Bazire est troisième mais premier en termes de pourcentage de réussite, devant Anthony Barrier et David Thomain.
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
Eric Raffin : 25
Antoine Wiels : 25
Jean-Michel Bazire : 19
Jean-Philippe Monclin : 17
Aymeric Thomas : 12
 
En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
Jean-Michel Bazire : 62,3 %
Anthony Barrier : 52,7 %
David Thomain : 46,3 %
Antoine Wiels : 46,1 %
Jean-Philippe Monclin : 41,1 %
 
Entraîneurs
Jean-Paul Marmion peut être qualifié de spécialiste de l'hippodrome de Saint-Brieuc. L'homme des "Lupin" arrive largement en tête au classement devant Sébastien Guarato (qui lui est premier au classement des pourcentages de réussite). Christian Boisnard et Thierry Duvaldestin sont troisième ex aequo.
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
Jean-Paul Marmion : 37
Sébastien Guarato : 15
Christian Boisnard : 14
Thierry Duvaldestin : 14
Sébastien Hardy : 13
Jean-Michel Bazire : 13
 
En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
Sébastien Guarato : 52,4 %
Christophe Gallier : 49,1 %
Jean-Paul Marmion : 43,4 %
Jacques Bruneau : 41,4 %
Jean-Luc Bigeon : 38,7 %
 
 
5ème étape LE CROISE-LAROCHE
 

L’hippodrome de Marcq-en Baroeul accueille la 5ème étape du GNT 2023 ce mercredi. Installé solidement maillot jaune du circuit, Gaspar d’Angis est bel et bien présent sur la liste des seize partants de cette étape programmée dans la banlieue lilloise.

 

Jean-Michel Baudouin, entraîneur de Gaspar d’Angis, a clairement indiqué il y a quelques semaines que le Grand National du Trot 2023 était l’objectif de son protégé cette année. Avec déjà deux victoires d’étape à son actif (Marseille-Borély et Lyon-Parilly) et une troisième place obtenue dans la 4ème étape, le 26 avril à Saint-Brieuc, Gaspar d’Angis fera une nouvelle fois son maximum pour terminer sur le podium ce mercredi au Croisé-Laroche. Bien que devant à nouveau rendre 25 mètres, le leader du classement général semble compétitif pour jouer les premiers rôles.

 

L’opposition sera emmenée par Harlem de Bucy, dauphin de Gaspar d’Angis, dans la 3ème étape le 12 avril à Lyon-Parilly. Très dur à l’effort, cet excellent compétiteur a depuis triomphé dans un bon style le 6 mai à Vincennes. Confié comme à l’accoutumé à Alexandre Abrivard, ce représentant de l’Ecurie Brindor a suffisamment de potentiel pour envisager la victoire malgré son rendement de distance de 25 mètres.

 

Autre attraction de cette étape : la présence du champion de Christian Bigeon, Hip Hop Haufor. Quatrième du Prix d’Amérique Legend Race le 29 janvier, ce fils d’Up And Quick aura également des ambitions ce mercredi sachant qu’il est présenté pieds nus après une course de préparation à Vincennes où il évoluait avec ses quatre fers. Le professionnel mayennais pourra aussi compter sur Goeland d’Haufor, récent vainqueur à Vincennes sur un parcours de vitesse.

 

Parmi les autres candidatures, citons Happy Valley. Sa disqualification le 13 mai dans le Prix des Ducs de Normandie (Gr.2) ne remet nullement en question sa grande qualité. En étant la plus riche du deuxième poteau, cette excellente finisseuse va apprécier le tracé très sélectif du Croisé-Laroche.

 

Au premier échelon de départ, Galba Ringeat, capable de prendre les commandes de l’épreuve, et Gamin Jaba, excellent lauréat le 12 mai à Vincennes, sont les deux concurrents les plus à mêmes de donner une excellente réplique aux chevaux cités précédemment.

 

Fric du Chêne est, pour sa part, le seul cheval présent au troisième échelon de départ.Capture d’écran 2023-05-22 235841.JPG

L'hippodrome du Croisé-Laroche recevra la cinquième étape du Grand National du Trot mercredi 24 mai. Voici ce qu'il faut savoir sur le champ de courses nordiste.

 

Caractéristiques :
L'hippodrome du Croisé-Laroche se situe sur la commune de Marcq-en-Baroeul, dans la banlieue de Lille. Il organise des épreuves au trot et en plat. La circonférence de la piste de trot en cendrée est de 1.660 mètres, avec une ligne droite de 350 mètres. On y tourne à gauche. Sur croise-laroche.fr, vous retrouverez toute l'actualité du champ de courses.
 
Les professionnels en activité les plus performants au Croisé-Laroche
Drivers
Originaire de la région, Pierre-Yves Verva est incontournable au Croisé-Laroche. Il domine le classement des drivers devant Franck Ouvrie et Pierre Vercruysse. Franck Nivard dépasse quant à lui les 40 % de réussite dans les cinq premiers sur cet hippodrome.
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
Pierre-Yves Verva : 148
Franck Ouvrie : 139
Pierre Vercruysse : 112
Dominik Locqueneux : 85
Franck Nivard : 84
 
En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
Franck Nivard : 40,8 %
Gabriele Gelormini : 34,7 %
Christophe Martens : 33,5 %
Franck Ouvrie : 31,6 %
Dominik Locqueneux : 31,4 %
Julien Raffestin : 31,4 %
 
Entraîneurs
Les entraîneurs qui brillent habituellement à Paris-Vincennes n'hésitent pas à présenter leurs pensionnaires au Croisé-Laroche. On retrouve ainsi le redoutable tandem Thierry Duvaldestin - Sébastien Guarato en tête du classement des metteurs au points sur le pourcentage de réussite. Luc Roelens est premier au nombre de trophées.
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
Luc Roelens : 79
Arsène Lannoo : 72
Thierry Duvaldestin : 65
Jean-François Senet : 64
Jean-Luc Dersoir : 59
 
En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
Thierry Duvaldestin : 48,2 %
Sébastien Guarato : 46,3 %
Jarmo Niskanen : 38 %
Franck Ouvrie : 31,6 %
Jean-Luc Dersoir : 30,5 %
 
Ce que nous apprend le passé de l'étape du GNT au Croisé-Laroche
- Les chevaux âgés de 7 et 8 ans ont terminé le plus de fois à l'arrivée.
- Jean-Michel Bazire et Jean-François Senet sont les deux professionnels à surveiller.
- Hormis l'an passé, le favori a toujours fini dans les trois premiers depuis 2016.
- Rendre la distance ne semble pas un handicap insurmontable sur la piste lilloise.
 
 
7ème étape LANGON
 
L'hippodrome de Langon-Libourne, dix ans après avoir rouvert ses portes suite à d'importants travaux, accueille pour la première fois le GNT ce mercredi. C'est la 7ème étape et les vainqueurs de cinq étapes précédentes sont présents !
 
À eux deux, ils ont raflé cinq des six étapes disputées depuis le lancement du circuit 2023. Après Howdy Partner vainqueur à Amiens en ouverture, Gaspar d'Angis a très vite pris le relai, devenant le leader du classement général, lauréat de trois étapes (à Marseille-Borély, Lyon-Parilly et Le Croisé-Laroche), avant d'être contesté par Horace du Goutier, gagnant des compétitions de Saint-Brieuc et Laval.

 

Ces deux ténors du Grand National du Trot se retrouvent ainsi sur la même grille de départ mercredi à Langon-Libourne, hippodrome qui accueille donc pour la première fois une compétition du prisé tournoi. Il est servi avec la présence de ces trotteurs de tout premier plan. Ils ont encore les moyens de lutter pour la victoire et, par conséquent, de poursuivre leur match pour le maillot jaune. Le pensionnaire de Jean-Michel Baudouin s'est offert avec ses trois succès un confortable matelas mais il devra garder son niveau de jeu élevé pour contenir les ambitions d'un Horace du Goutier fort convaincant dernièrement.

 

Mais le challenge évolue pour le protégé de Sébastien Guarato : il devra cette fois s'élancer du second échelon comme Gaspar d'Angis. Devant eux, huit concurrents dont le bon Gendréen, à ne pas condamner sur son dernier échec, et faisant ici son entrée dans le circuit. Saura-t-il résister aux chevaux des 25m parmi lesquels il convient aussi de souligner la présence d'Hidalgo des Noés ? Réponse mercredi un peu après 18h.

GNT.jpg
L'hippodrome de Langon recevra pour la première fois de son histoire une étape du Grand National du Trot. Voici les données clés.

 

Caractéristiques :
L'hippodrome de Langon se nomme également hippodrome de la Bidane. Il dispose de deux pistes, l'une pour les courses de plat, l'autre pour les courses au trot. Le tracé réservé aux trotteurs mesure 1.280 mètres de circonférence, avec une ligne droite de 290 mètres. Les parcours s'effectuent corde à gauche.
 
Les professionnels en activité les plus performants à Langon
Drivers
Le palmarès est dominé par les pilotes de la région au nombre de succès. Michel Charlot se place en tête. Les pourcentages de réussite donnent un avantage à Philippe Boutin, Eric Raffin et Antoine Wiels.
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
Michel Charlot : 16
Cédric Terry : 11
Richard-William Denéchère : 11
Frédéric Clozier : 11
Damien Laisis : 11
 
En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
Philippe Boutin : 63,6 %
Eric Raffin : 50 %
Antoine Wiels : 43,3 %
Benjamin Goetz : 39,1 %
Norbert Vimond : 36,8 %
 
Entraîneurs
Benjamin Goetz a obtenu le plus de trophées à Langon depuis 2005. Philippe Boutin et Jean-Paul Marmion dépassent les 50 % de réussite.
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
Benjamin Goetz : 16
Michel Charlot : 15
Yannick Henry : 15
Noël Langlois : 12
Franck Terry : 11
 
En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
Philippe Boutin : 58,1 %
Jean-Paul Marmion : 51,6 %
Benjamin Goetz : 37,4 %
Christophe Feyte : 33,3 %
Yannick Henry : 31,8 %
 
9ème étape SAINT-MALO
 

La confirmation des partants de la 9e étape du Grand National du Trot qui se disputera ce mercredi 9 août à Saint-Malo a entériné une liste de 13 candidats.

Tous les regards seront tournés vers le second échelon de départ (à 2.975 mètres) avec la présence des deux premiers du classement général : Gaspar d'Angis (Quaro) et Horace du Goutier (Ready Cash). À eux deux, ils cumulent sept victoires d'étape dans le circuit de l'année. Horace du Goutier y est même invaincu et va tenter dans la Cité Corsaire de signer un cinquième succès consécutif dans le GNT 2023.
À leurs côtés, Gamay de l'Iton (Bird Parker), déferré des quatre pieds et confié à François Lagadeuc, comme lors de ses trois succès à Vincennes du printemps, jouera le rôle du troisième larron.
Au premier échelon de départ, on note l'entrée dans le circuit de Galactée de Chenu (Kiwi). La jument qui a fait forte impression le 21 juillet à Pornichet sera confiée à Louis Baudouin sachant Eric Raffin engagé sur l'autre pensionnaire de Jean-Michel Baudouin Gaspar d'Angis.
Capture.jpg

 

Les données-clés de Saint-Malo.

 

Caractéristiques :

L'hippodrome de Saint-Malo se nomme également l'hippodrome de la Côte d'Emeraude. Il organise des épreuves au Trot et au Galop (plat et haies). La piste en sable réservée aux trotteurs possède une circonférence de 1.325 mètres, avec une ligne droite de 300 mètres. La corde s'effectue à droite.

 

Les professionnels en activité les plus performants à Saint-Malo

Drivers

Le quadruple Sulky d'Or Eric Raffin est le driver en activité ayant engrangé le plus de victoires à Saint-Malo. Christian Bigeon se classe deuxième devant Jean-Michel Bazire et David Thomain, troisièmes ex aequo. Quatre pilotes dépassent les 60 % de réussite : Christian Bigeon, Jean-Michel Bazire, Bertrand Le Beller et Eric Raffin.

 

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005

  • Eric Raffin : 40
  • Christian Bigeon : 36
  • Jean-Michel Bazire : 35
  • David Thomain : 35
  • Antoine Wiels : 25

 

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005

  • Christian Bigeon : 65 %
  • Jean-Michel Bazire : 64 %
  • Bertrand Le Beller : 62 %
  • Eric Raffin : 61 %
  • Alexandre Abrivard : 59 %

 

Entraîneurs

Déjà bien classé chez les drivers, Christien Bigeon est premier au nombre de victoires en tant qu'entraîneur à Saint-Malo. Il devance Jean-Paul Marmion et Jean-Michel Bazire. Philippe Allaire et Tony Le Beller se distinguent en termes de pourcentage de réussite avec plus de 70 %.

 

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005

  • Christian Bigeon : 61
  • Jean-Paul Marmion : 36
  • Jean-Michel Bazire : 29
  • Joël Hallais : 28
  • Jean-Luc Bigeon : 27

 

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005

  • Philippe Allaire : 85 %
  • Tony Le Beller : 73 %
  • Thierry Duvaldestin : 62 %
  • Joël Hallais : 57 %
  • Laurent-Claude Abrivard : 57 %

 

Ce que nous apprend le passé de la course

L'étape du Grand National du Trot de Saint-Malo a une longue histoire derrière elle. Voici quelques éléments :

  • Jean-Michel Bazire, Eric Raffin et Franck Nivard forment un trio de professionnels incontournables ;
  • Les concurrents qui rendent 25 mètres terminent souvent à l'arrivée ;
  • Les trotteurs âgés de 5 et 6 ans sont à retenir en priorité.
 
10ème étape ANGERS
 
C'est une étape importante du Grand National du Trot qui se disputera à Angers ce mercredi.

Le 10e rendez-vous de l'année se courra en effet sans le leader du circuit GASPAR D'ANGIS (Quaro) qui vient de précéder HORACE DU GOUTIER (Ready Cash) à Saint-Malo, le 9 août, confortant son maillot jaune au classement général. Une absence qui laisse le champ libre à son dauphin pour grappiller des points précieux. En cas de succès, Horace du Goutier s'emparerait d'ailleurs du fauteuil du leader.
Ils seront 16 à s'aligner au départ. Aux côtés de Horace du Goutier au deuxième échelon de départ (sur la distance de 3.100 mètres), on note aussi la présence de HIDALGO DES NOES (Opium), cinquième au général mais à nette distance des premiers. En forme durant l'été, GIGOLO LOVER (Royal Lover) fait son entrée dans le circuit. Son entraîneur Jean-Michel Bazire le confie à son fils Nicolas mais sera néanmoins au départ aux commandes de GANAY DE BANVILLE (Jasmin de Flore). Ce concurrent au profil classique vient de se requalifier après vingt mois sans courir et fera partie des six candidats contraints de s'élancer du troisième poteau de départ, avec un rendement de distance de 50 mètres sur ceux du premier.

Capture.jpg
Les données-clés d'Angers.

 

Caractéristiques :

 

L’hippodrome d’Angers se nomme également hippodrome d’Eventard. Il se trouve sur la commune d’Eventard, à une dizaine de minutes du centre-ville de la préfecture du Maine-et-Loire. On y pratique les trois disciplines des courses : le trot, le plat et l’obstacle. La piste réservée aux trotteurs mesure 1.427 mètres de circonférence et la corde est à droite. La page Facebook de l’hippodrome recense toutes les informations indispensables.

 

 

Les professionnels en activité les plus performants à Angers

Drivers

Matthieu Abrivard et Jean-Philippe Monclin se partagent la première place au nombre de victoires à Angers. Jean-Michel Bazire complète le podium. Thierry Duvaldestin se distingue quant à lui en termes de pourcentage de réussite avec un remarquable 72 %.

 

 

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005

  • Matthieu Abrivard : 47
  • Jean-Philippe Monclin : 47
  • Jean-Michel Bazire : 43
  • Eric Raffin : 41
  • Franck Nivard : 30

 

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005 

  • Thierry Duvaldestin : 72
  • Arnaud-Gilles Maillard : 60
  • Louis Baudron : 58
  • Jean-Michel Bazire : 57
  • Eric Raffin : 57

 

 

Entraîneurs

Invité de notre rubrique « La P’tite Interview » (lire l’article), Jean-Paul Marmion a obtenu le plus grand nombre de succès à Angers avec 46 trophées. Thierry Duvaldestin et Matthieu Abrivard arrivent loin derrière. Au niveau des pourcentages de réussite, Pierre Pellerot et Thierry Duvaldestin dépassent les 60 %.

 

 

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005

  • Jean-Paul Marmion : 46
  • Thierry Duvaldestin : 36
  • Matthieu Abrivard : 32
  • Jean-Michel Bazire : 31
  • Sylvain Roger : 28

 

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005 

  • Pierre Pellerot : 68 %
  • Thierry Duvaldestin : 62 %
  • Sébastien Guarato : 56 %
  • Mathieu Mottier : 55 %
  • Sylvain Dupont : 55 %

 

 

11ème étape LE MONT SAINT MICHEL

 

lI a fallu recourir aux éliminations ce lundi pour arrêter la liste des partants de la 11e étape du Grand National du Trot (Gr.3), qui se disputera mercredi au Mont-Saint-Michel.

Sept engagés ont été écartés et il reste donc le maximum possible de 16 partants. Les leaders du classement HORACE DU GOUTIER (Ready Cash), 91 points, et GASPAR D'ANGIS (Quaro), 87 points, vont se livrer un nouvelle explication dans le circuit. Ce sera leur cinquième rencontre en 2023, toutes ont eu lieu dans le contexte du GNT. Horace du Goutier mène 3 à 1 dans ce qu'on qualifie de "match dans le match" sachant que Gaspar d'Angis a pris l'ascendant sur son rival lors de leur dernière rencontre, le 9 août à Saint-Malo. Les duettistes s'élanceront au deuxième échelon de départ, tout comme HIDALGO DES NOES (Opium), quatrième au classement général (avec 18 points). Gigolo Lover (Royal Lover), deuxième de Horace du Goutier dans la 10e étape d'Angers, sera aussi au départ.
Au premier échelon de départ, on note l'éntrée dans le circuit d'INEXESS BLEU (Vittel de Brévol), présenté ferré après une course de rentrée à Ecommoy, et de GINKO DU ROUSSOIR (Séduisant Fouteau). Ce dernier sera associé pour la première fois à Franck Nivard alors eus son pilote attitré, Eric Raffin, se trouvera aux commandes de Gaspar d'Angis.

Capture.jpg

 

L’hippodrome du Mont-Saint-Michel sera le théâtre de la 11e étape du Grand National du Trot, mercredi 27 septembre. Quels sont les professionnels qui y réussissent le mieux ?

 

Caractéristiques :

L’hippodrome du Mont-Saint-Michel est aussi appelé Hippodrome Maurice Jan. Son cadre idyllique, en face du célèbre monument, attire de nombreux touristes. Les chevaux courent uniquement au trot sur une piste corde à droite longue de 1.200 mètres. La ligne droite mesure 320 mètres.
 
Les professionnels en activité les plus performants au Mont-Saint-Michel
Drivers
Sebastien Ernault arrive largement en tête au classement du nombre de victoires obtenues au Mont-Saint-Michel. David Thomain et Yoann Lebourgeois complètent le podium. Jean-Michel Bazire et Franck Nivard jouent l’efficacité avec tous deux un excellent 60 % de réussite dans les 5 premiers.

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005

Sébastien Ernault :62

David Thomain : 48

Yoann Lebourgeois : 29

Jean-Loïc Dersoir 22

Franck Nivard : 18

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005

Jean-Michel Bazire : 60 %

 Franck Nivard : 60 %

Anthony Barrier : 55 %

Pierre Levesque : 54 %

Jean-Philippe Monclin : 54 %

 
Entraîneurs
Redoutable metteur au point, Joël Hallais occupe le premier rang en nombre de succès chez les entraîneurs, suivi par Sébastien Ernault, Christian Bigeon et Thierry Duvaldestin. L’homme de l’écurie Rib est cependant devancé en termes de pourcentage de réussite par Sébastien Guarato et ses 54 %.

Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005

Joël Hallais : 24

Sébastien Ernault : 22

Christian Bigeon : 20

Thierry Duvaldestin : 20

Jean-Loïc Dersoir : 19

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005

Sébastien Guarato : 54 %

 Joel Hallais : 52 %

Sébastien Ernault : 52 %

Etienne Lefranc : 51 %

Thierry Duvaldestin : 50 %

 

12ème étape REIMS

 

L'épreuve est marquée par l'absence d'un des deux principaux protagonistes de l'année, HORACE DU GOUTIER (Ready Cash), actuel deuxième au classement et titulaire de cinq victoires dans le circuit 2023. L'occasion est belle dès lors pour GASPAR D'ANGIS (Quaro), le maillot jaune, de prendre le large sur un dauphin qui n'évolue qu'à dix points derrière lui (104 contre 94 points). Lui aussi est titulaire de cinq succès d'étapes et, vu la facilité avec laquelle il vient de remporter la dernière confrontation, au Mont-Saint-Michel, le 27 septembre, le représentant de Jean-Michel Baudouin devrait donc engranger de précieux points en Champagne-Ardenne. Même s'il est sous le coup d'une mise à pied ce mercredi, Eric Raffin sera bien le partenaire de Gaspar d'Angis grâce à la dérogation associée aux épreuves de Groupe.

Sur une piste qui est souvent à l'avantage des concurrents du premier échelon de départ, il faut citer parmi les 11 candidats de tête la présence d'INEXESS BLEU (Vittel de Brévol). Bien que ferré, il vient de montrer dans l'étape du Mont-Saint-Michel, en se classant cinquième, qu'il s'approchait de son très bon niveau. Très performant corde à droite (deux victoires à Reims), GAZ OCCAGNES (Titan d'Occagnes) profitera de son avantage initial, tout comme HALICIA BELLA (Bold Eagle), capable elle aussi de jouer un bon rôle, jugée sur sa quatrième place obtenue dans l'étape de Saint-Malo, au début du mois d'août. Quatrième au classement général, GAELIC DU ROCHER (Uniclove) sera aussi de la partie à Reims.

Au deuxième poteau de départ, la présence de GITANO (TUCSON) sera un autre facteur d'intérêt. Avec un bilan de six victoires et quatre podiums en onze sorties publiques depuis le 1er janvier, le pensionnaire de Thierry Duvaldestin sera de retour sur un parcours corde à droite mercredi, soit la corde où il est le meilleur. Pour ses premiers pas dans le GNT, ce très bon hongre est capable d'un coup d'éclat.

Capture.jpg

 

Pour la première fois depuis le 24 mai (date de la 5e étape du GNT qu'il a remporté au Croisé-Laroche), Gaspar d'Angis (Quaro) n'affrontera pas Horace du Goutier (Ready Cash). Un événement qui laisse la voie un peu plus libre au partenaire d'Eric Raffin, lequel se déplace spécialement pour cette course car sa mise à pied lui interdit de prendre part aux autres épreuves de la réunion. En cas de succès, Gaspar d'Angis égalerait Cleangame (Ouragan de Celland) avec six victoires la même année dans le GNT.

 

La voie est dégagée pour Gaspar d'Angis mais la victoire ne lui est pas promise pour autant car trois facteurs nouveaux sont à considérer. D'abord le fait d'évoluer sur une piste (de 1.156 mètres de circonférence) sur laquelle il est difficile de rendre la distance. Ensuite avec la présence au premier échelon - et c'est là une conséquence du premier point - d'un peloton riche en éléments de qualité. Il y a le 5 ans Inexess Bleu (Vittel de Brévol) qui vient de remarquablement se comporter au Mont-Saint-Michel. Même ferré et sans être à 100 % de son potentiel, il fait figure de vainqueur en puissance. Il y a encore Gaz d'Occagnes (Titan d'Occagnes), très performant corde à droite (deux victoires à Reims), Gaelic du Rocher (Uniclove) et Halicia Bella (Bold Eagle), protagonistes de l'étape estivale de Saint-Malo. Enfin, Gaspar d'Angis aura à ses côtés au départ Gitano (Tucson), remarquable de régularité et qui vient de se classer troisième du Grand Prix Anjou-Maine (Gr.3).

 

13ème étape NANTES

 

Absent lors de la précédente étape disputée à Reims, Horace du Goutier (Ready Cash) sera bien au rendez-vous de la 13e étape, mercredi à Nantes.

Sa participation permettra de proposer pour la sixième fois de l'année son match contre GASPAR D'ANGIS (Quaro), le leader du circuit avec 121 points, contre 94 pour HORACE DU GOUTIER. Les duettistes qui cumulent à eux deux onze des douze victoires d'étapes 2023 s'élanceront du deuxième échelon de départ, sur la distance de 3.025 mètres. L'épreuve réunira 14 partants avec DELIA DU POMMEREUX (Niky), seule à devoir rendre 50 mètres. Aux côtés du duo Gaspar d'Angis / Horace du Goutier, la présence de GANAY DE BANVILLE (JASMIN DE FLORE) n'est pas de celles à ignorer. Jean-Michel Bazire pilotera son pensionnaire qui vient de très bien se comporter dans le Prix Isara à Vincennes, deuxième d'IZOARD VEDAQUAIS (Bird Parker). Il fait figure de vainqueur potentiel. Le casting est encore rehaussé par la présence d'IDEAL DU POMMEAU (Ready Cash), pour qui Sébastien Guarato a préféré le GNT au Prix Marcel Laurent (lire par ailleurs), et de HARLEM DE BUCY (LILIUM MADRIK), souverain le 20 octobre à Vincennes dans le Prix This.Capture.jpg

 

L'hippodrome de Nantes connaîtra une belle effervescence mercredi 8 novembre grâce à la venue du Grand National du Trot. La 13e étape du fameux circuit s'annonce palpitante. Quels sont les professionnels qui réussissent le mieux sur le site du Petit-Port ?

 

Caractéristiques :
L'hippodrome de Nantes, appelé aussi hippodrome du Petit-Port, se trouve à quelques kilomètres du centre ville de la préfecture de Loire-Atlantique. On y pratique les trois disciplines : trot, plat et obstacle. La piste réservée aux trotteurs mesure 1.411 mètres et la corde est à gauche.
 
Les professionnels en activité les plus performants à Nantes
Drivers
Le quadruple Sulky d'Or Eric Raffin arrive logiquement en tête du classement des meilleurs drivers à Nantes, suivi par Antoine Wiels et Jean-Michel Bazire. Le pilote vendéen est toutefois devancé par Thierry Duvaldestin (66 %) en termes de pourcentage de réussite dans les cinq premiers.
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
  • Eric Raffin : 93
  • Antoine Wiels : 75
  • Jean-Michel Bazire : 65
  • Olivier Raffin : 63
  • Jean-Philippe Monclin : 58

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
  • Thierry Duvaldestin : 66 %
  • Eric Raffin : 63 %
  • Jean-Michel Bazire : 63 %
  • Laurent Koubiche : 60 %
  • Jean-Philippe Dubois : 58 %

Entraîneurs
Jean-Paul Marmion réalise un festival chez les entraîneurs à Nantes. Il totalise 91 succès depuis 2005, contre 56 pour Jean-Michel Bazire et 47 pour Thierry Duvaldestin. L'homme des "Lupin" est cependant battu par Yvan Gautier (60 %) au classement des poucentages de réussite.
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
  • Jean-Paul Marmion : 91
  • Jean-Michel Bazire : 56
  • Thierry Duvaldestin : 47
  • Jean-Michel Baudouin : 45
  • Thierry Raffegeau : 38

En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
  • Yvan Gautier : 60 %
  • Jean-Paul Marmion : 49 %
  • Jean-Michel Bazire : 48 %
  • Thierry Raffegeau : 48 %
  • Sébastien Guarato : 47 %

 

14ème étape MAUQUENCHY

 

Si le leader du classement général du GNT, Gaspar d'Angis, (Quaro) fait l'impasse sur la 14ème étape du Grand National du Trot de mercredi à Mauquenchy, son grand rival Horace du Goutier (Ready Cash) est lui bien présent.

Il tentera de remporter une sixième épreuve du circuit dont il a été lui aussi un des grands protagonistes. Mais il retrouvera sur le chemin du succès, parmi ses quinze rivaux déclarés partants ce lundi, un autre Gaspar... de Brion celui-ci ! Le protégé de Matthieu Abrivard entre dans le circuit GNT après deux succès aussi convaincants l'un que l'autre : tout d'abord au Mans puis à Toulouse dans le Grand Prix du Sud-Ouest. Sébastien Guarato, entraîneur d'Horace du Goutier, présentera aussi Instrumentaliste (Ready Cash), lequel s'élancera du premier échelon. Une position qui lui confèrera certainement une place parmi les favoris de la course.

Capture.jpg 

L'hippodrome de Mauquenchy accueillera la 14e étape du Grand National du Trot, mercredi 22 novembre. Voici un panorama des professionnels les plus performants sur le champ de courses normand.

 

Caractéristiques

L'hippodrome de Mauquenchy se trouve dans le département de la Seine-Maritime, à une trentaine de kilomètres de Rouen. Le site organise uniquement des courses de trotteurs, sur une piste corde à gauche. La circonférence du tracé est de 1.300 mètres, avec une ligne droite de 325 mètres.


Les professionnels en activité les plus performants à Mauquenchy
Drivers
Franck Nivard se classe premier au classement des meilleurs drivers à Mauquenchy devant Sébastien Ernault et Pierre-Yves Verva. Le pilote manchois est toutefois battu par Thierry Duvaldestin et Jean-Michel Bazire en termes de pourcentage de réussite.
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
  • Franck Nivard : 75
  • Sébastien Ernault : 61
  • Pierre-Yves Verva : 49
  • Yoann Lebourgeois : 49
  • Franck Ouvrie : 39
 
En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
  • Thierry Duvaldestin : 64 %
  • Jean-Michel Bazire : 60 %
  • Franck Nivard : 57 %
  • Yoann Lebourgeois : 54 %
  • Matthieu Abrivard : 53 %
 
Entraîneurs
Thierry Duvaldestin se distingue à nouveau avec la casquette d'entraîneur. Il arrive en tête au nombre de succès à Mauquenchy. Bruno Marie et Sébastien Guarato complètent le podium. Jean-Paul Marmion obtient cependant un meilleur pourcentage de réussite que le professionnel basé à La Ferté-Frenel (59 %).
 
Classement en nombre de victoires depuis le 1er janvier 2005
  • Thierry Duvaldestin : 63
  • Bruno Marie : 47
  • Sébastien Guarato : 32
  • Stéphane Provoost : 30
  • Laurent-Claude Abrivard : 28
  • Sébastien Ernault : 28
 
En pourcentage de réussite dans les 5 premiers depuis le 1er janvier 2005
  • Jean-Paul Marmion : 59 %
  • Thierry Duvaldestin : 55 %
  • Philippe Allaire : 52 %
  • Sébastien Ernault : 50 %
  • Jean Baudron : 49 %

 

 

FINALE VINCENNES

 

Cette finale du Grand National du Trot nous offre un plateau magnifique ! En jeu, la première place du classement général qui va se jouer entre Horace du Goutier et Gaspar d'Angis qui ont remporté à eux deux 11 étapes.

 

UNE FINALE QUI A AUSSI UNE DIMENSION AMÉRICAINE

GNT.jpg

 

Les favoris

Le petit "crack" de la famille Abrivard, Inexess Bleu s'annonce redoutable en tête. Alexandre Abrivard a eu des termes très élogieux à son égard après sa récente victoire, "C'est le meilleur cheval que je drive". Ses limites sont inconnues et son propriétaire, Michel Gallier, dit de lui qu'il a le profil pour être au niveau du regretté, Aubrion du Gers ou encore Cleangame.

Emeraude de Bais qui a gagné l'étape de Mauquenchy en n'étant pas à 100% ne l'entendra pas de cette oreille. Elle devrait finir dans les trois premiers. Tout a été axé pour cet objectif. L'année dernière, Franck Nivard, son pilote se voyait courir le Prix d'Amérique avec une bonne chance.

Ganay de Banville a maintenant plusieurs courses dans les jambes après avoir été interrompu pendant plus d'un an. Il a forcément eu besoin de reprendre du rythme. Sa dernière course a dû lui faire le plus grand bien. En effet, il a molli pour finir mais cela va lui avoir ouvert les poumons. C'est le cheval de classe du lot.

Les 2 leaders méritent le respect, Horace du Goutier et Gaspar d'Angis. Horace du Goutier est un cheval extrêmement dur qui va être parfaitement taillé pour la Grande Piste. Il a gagné cinq étapes, une performance remarquable. Maintenant, l'opposition de ce dimanche est plus relevée que ce qu'il a affronté. De plus il a beaucoup donné tout au long de l'année, il faut espérer qu'il ne manque pas de l'atout fraîcheur.

C'est un peu le même cas pour Gaspar d'Angis. Va-t-il manquer de fraîcheur après avoir tant donné tout au long de l'année et glané pas moins de 6 étapes ? Il a explosé cette année, progressant de courses en courses et étant de plus en plus impressionnant. Il a franchi un sacré palier. Son entraîneur, Jean-Michel Baudouin se veut très confiant pour qu'il continue sur sa lancée. Il est très bien parti pour remporter le classement général de ce grand National du Trot, une performance ô combien mérité. Il a égalé le record de Cleangame en remportant six étapes la même année. Cela montre qu'il est maintenant dans la "Cour des Grands".

Ces 5 candidatures semblent se détacher.

 

Les outsiders

La surprise pourrait venir de Goéland d'Haufor qui vient de se classer deuxième de He and Me, un très bon cheval entraîné par Michel Lenoir. Laurent-Claude Abrivard délègue un second cheval dans cette finale avec Gendréen qui a été préparé pour cette course. Il peut tout à fait venir brouiller les cartes. Enfin, Gamin Jaba pour l'entraînement de Jean-Michel Bazire a été préparé pour cette course après trois parcours de remises en jambe. Il ne peut pas être écarté tant son entraîneur est redoutable pour amener des chevaux à 120% le jour J.



08/08/2023
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 556 autres membres