Lousticourses

Lousticourses

Prix d'Amérique 2017

LES NOUVELLES REGLES DE QUALIFICATION

 

Tout d’abord, finis les rendements de distance dans les prix du Bourbonnais et de Belgique. Mesures tant attendues, on se demande d’ailleurs pourquoi cela aura mis autant de temps pour être fait, ce changement avait déjà eu lieu dès 2007 pour le prix de Bretagne. Dès lors, poteau égal pour tous dans les « 4B ». Evolution donc, mais pas révolution, l’autre changement ressemblera lui plus à une petite révolution. En effet, classement qualificatif aux points terminé également, les 3 premiers de ces « 4B », seront directement qualifiés pour le Prix d’Amérique. Les prix de Bretagne, de Bourgogne, du Bourbonnais et de Belgique auront une importance encore plus capitale puisque, si le podium est différent à chaque fois, 12 concurrents pourront d’office être présents dans la grande joute du dernier dimanche de janvier. Ajoutez à cela la qualification toujours de rigueur pour les vainqueurs des prix Ténor de Baune, pour les 5 ans, et du Critérium Continental, pour les 4 ans, et vous aurez compris que seuls les plus argentés n’auront véritablement besoin de passer par une qualification directe sur la piste !

 

Dates des épreuves qualificatives :

Date

Prix

Condition de qualification

20/11/2016

Prix de Bretagne

Les trois premiers sont qualifiés directement

Anna Mix - Princess Griff - Propulsion

11/12/2016

Prix du Bourbonnais

Les trois premiers sont qualifiés directement

Bold Eagle - Lionel - Voltigeur de Myrt

25/12/2016

Prix Ténor de Baune

Vainqueur qualifié directement

Belina Josselyn

25/12/2016

Critérium Continental

Vainqueur qualifié directement

Treasure Kronos

01/01/2017

Prix de Bourgogne

Les trois premiers sont qualifiés directement

Bold Eagle - Timoko - Booster Winner

15/01/2017

Prix de Belgique

Les trois premiers sont qualifiés directement

Briac Dark - Call Me Keeper - Wild Honey

 

Bold Eagle : vainqueur du Prix d’Amérique Opodo l’hiver dernier, il a dominé ses rivaux dans le Grand Prix du Bourbonnais et le Grand Prix de Bourgogne. Le crack à battre !
Briac Dark : doué et très convaincant dans le Grand Prix de Belgique, il dépend d’un entraîneur redoutable et s’invite bruyamment à la table des grands !
Belina Josselyn : qualifiée de justesse grâce à une victoire à l’arraché dans le Prix Ténor de Baune, elle a joué de malchance dans le Grand Prix de Belgique et mérite d’être rachetée.
Lionel : tombeur de Bold Eagle dans le Grand Prix de Paris l’hiver dernier, il a montré dans le Grand Prix du Bourbonnais (2ème) puis dans le Grand Prix de Belgique (courageux 4ème après un parcours difficile) qu’il revenait au top.
Timoko : deuxième du dernier Prix d’Amérique Opodo pour sa cinquième participation, il a tenu la dragée haute à Bold Eagle à l’arrivée du Grand Prix de Bourgogne et mettra une fois encore son cœur sur la piste.
Anna Mix : malgré un mauvais départ, elle a remporté le Grand Prix de Bretagne avec brio et poursuit sa préparation en Suède, où elle vient d’échouer plutôt radicalement…
Bird Parker : quatrième du Grand Prix de Bretagne et du Grand Prix du Bourbonnais, deuxième du Prix Ténor de Baune, il devra encore convaincre dimanche 22 janvier au trot monté.
Princess Grif : qualifiée par sa 3ème place dans le Grand Prix de Bretagne, elle s’est à nouveau très bien comportée dans le Grand Prix du Bourbonnais (7ème tout près du podium) et le Grand Prix de Bourgogne (4ème).
Propulsion : américain d’origine et suédois d’adoption, il a conquis en prenant la 2ème place du Grand Prix de Bretagne pour ses débuts à Vincennes mais a dû déclarer forfait dans le Grand Prix de Belgique en raison d’une petite alerte à une jambe. Son entraîneur semble pourtant rassuré.
Wild Honey : pouliche suédoise importée des États-Unis, où elle fit partie des meilleures, elle a fini comme une fusée dans le Grand Prix de Belgique (3ème) et saura profiter de toutes les défaillances.
Call Me Keeper : il a été très courageux dans le Grand Prix de Belgique (2ème) et se montre régulier cet hiver. Sa forme actuelle ne fait pas de doute, mais il a répété les efforts au moment où ses adversaires pouvaient se préparer plus sereinement.
Oasis Bi : ce globe-trotter italien, 3ème du Prix d’Amérique Opodo l’hiver dernier, vient de faire une rentrée discrète dans le Grand Prix de Belgique, mais il n’était sans doute pas encore au point. Attention…
Treasure Kronos : lauréate-surprise du Critérium Continental avec un parcours taillé sur-mesure, cette pouliche rapide et maniable est propulsée à l’affiche du Prix d’Amérique Opodo.
Voltigeur de Myrt : deuxième du Prix d’Amérique Opodo 2015, il a fini en trombe à la 3ème place du Grand Prix du Bourbonnais et il n’a pas mal couru non plus dans le Grand Prix de Bourgogne (5ème). A repris de la fraîcheur ensuite.
Akim du Cap Vert : écarté de la compétition après des problèmes de santé, ce gagnant du Grand Prix de Bretagne 2015 a fait une rentrée honnête dans le Grand Prix de Noël à Mons en Belgique et n’a pas eu le bon parcours dans le Grand Prix de Belgique.
Booster Winner : qualifié par sa troisième place dans le Grand Prix de Bourgogne, il s’invite à une fête où on ne l’attendait pas forcément.
Tiego d’Etang : qualifié grâce à des gains anciens, il court le Prix de Cornulier dimanche 22 janvier et n’a rien montré de convaincant cet hiver.
Univers de Pan : il n’a convaincu ni dans le Grand Prix de Bourgogne, ni dans le Grand Prix de Belgique, et devra accuser de gros progrès pour se racheter dans le Prix d’Amérique Opodo.

 


 

 

Les incontournables

 

17 – Bold Eagle

 

Un champion. A 6 ans, il va ici tenter d’égaler son père, Ready Cash, vainqueur deux années consécutives du Prix d’Amérique. Sur le papier, il paraît très difficile à battre. Sébastien Guarato va le munir d’œillères descendantes, artifice qui devrait lui redonner du moral dans les derniers mètres où ces derniers temps il aurait presque tendance à se relâcher.

 

Il sera l’immense favori des parieurs, et c’est logique. Et une bonne partie des tribunes de Vincennes, tout de rouge vêtue, attendra avec ferveur le sacre de ce grand champion.

 

6 – Lionel

 

C’est le tombeur de Bold Eagle dans le Prix de Paris 2016. Celui qui l’a privé sur une pointe de la Triple Couronne qui lui tendait les bras. Tout champion a son meilleur ennemi, et celui de Bold Eagle, c’est lui. Moins tranchant que l’on aurait pu le penser dans l’ultime préparatoire, il devra cette fois monter en puissance pour pouvoir rivaliser avec le champion jaune et rouge. Mais déferré des quatre pieds, il pourrait bien en être capable…

 

18 – Timoko

 

Quel cheval ! A désormais 10 ans, Timoko participe ici à son 6e Prix d’Amérique ! Les années n’ont aucun impact sur sa qualité : Richard Westerink annonce son champion au top. Dès lors, il est certain que celui-ci sera à la pointe du combat. En guise d’ultime participation à la belle, ce serait magnifique que Timoko fasse mieux que sa 2e place de l’an dernier. Pour le sport !

 

Les challengers

 

2 – Briac Dark

 

Il est la sensation du Grand Prix de Belgique. Ayant passé le peloton en revue dans la montée, il a su maintenir son effort, et remporter la course, et de fait son ticket pour l’Amérique. Thierry Duvaldestin a donc dû trouver les bons réglages avec ce cheval dur comme un roc. Il est capable de gros éclairs de classe, et de fait, pourrait bien faire chanceler nos favoris, dans un bon jour.

 

13 – Voltigeur de Myrt

 

2e de l’édition 2015, il possède toujours sa belle pointe de vitesse finale, en témoigne sa qualification dans le Bourbonnais sur une simple accélération. Si son driver Lorenzo Donati, 22 ans et certainement le moins confirmé du peloton, parvient à lui donner un parcours caché, alors tout est possible…

 

9 – Anna Mix

 

Une diva. Décidée, elle est capable de tout, y compris de titiller nos favoris. En revanche, dans un mauvais jour, elle peut également tout à fait rester au poteau, et perdre 100m sur le peloton au départ, ce qui annihilerait toutes ses chances. Encore une fois, c’est donc elle qui va décider.

 

Les impasses

 

16 – Tiégo d’Etang

 

A l’instar de Timoko, il a 10 ans et participe ici à son ultime Prix d’Amérique Opodo. A l’inverse du champion de Richard Westerink cependant, il est ces derniers temps un tantinet moins tranchant que jadis. Dès lors, il nous apparaît complexe de l’envisager dans la combinaison gagnante.

 

15 – Univers de Pan

 

Lui aussi a quelque peu perdu de sa superbe ces derniers temps. De plus, il est certainement meilleur sur des parcours de vitesse. En revanche, nul doute qu’au petit jeu des supporters, les siens, comme d’habitude, ne seront pas les moins bruyants des tribunes.

 

 

 

Les partants en détail

 

1- Treasure Kronos // Chris Eriksson (D4)

 

La fille de Raja Mirchi a créé la surprise en enlevant le Critérium Continental. La pensionnaire de Jerry Riordan s’est montrée fautive ensuite pour son premier essai sur les 2850m où elle était ferrée. Elle n’a pas pu être jugée sur un parcours de longue haleine. C’est l’X de la course.

 

2- Briac Dark // David Thomain (DA)

 

 Le protégé de Thierry Duvaldestin s’est imposé en patron dans le Grand Prix de Belgique. Le fils dePrince Gédé n’a eu besoin de personne pour venir dans la montée et ensuite il s’est rendu maître facilement de la situation. Il peut intégrer la bonne combinaison de ce Prix d’Amérique Opodo.

 

3- Call Me Keeper // Pierre Vercruysse (D4)

 

Il a gagné son ticket pour l’Amérique en terminant 2e du Grand Prix de Belgique. Ce protégé de Daniel Reden s’est bien partir, et peut aller de l’avant, deux atouts dans un Prix d’Amérique Opodo. Le fils dePine Chip peut sauvegarder un accessit dans les derniers mètres de course. Il sera confié pour la deuxième fois seulement à Pierre Vercruysse.

 

4- Propulsion // Orjan Kihlström (D4)

 

Le champion de Daniel Redén n’a pas été revu depuis sa bonne 2ème place dans le Grand Prix de Bretagne. Il a été déclaré non partant avant le Grand Prix de Belgique car il avait connu un petit souci à un postérieur. Tout est vite rentré dans l’ordre, mais il peut manquer n’ayant pas couru depuis 2 mois. Il aura deux atouts : déferré des quatre pieds pour la première fois et  »Ice Man » Orjan Kihlstrom.

 

5- Belina Josselyn // Jean-Michel Bazire (D4)

 

 En remportant le Prix Ténor de Baune, elle a gagné sa place sur la grille de départ. La pensionnaire deJean-Michel Bazire reste sur une disqualification dans le Grand Prix de Belgique due à un mouvement de peloton. Courant sans enrênement, la fille de Love You reste délicate dans une phase initiale, un point négatif dans sa candidature. On comptera sur la maestria de ce son driver/entraîneur Jean-Michel Bazire, lauréat par 3 fois de l’épreuve reine.

 

6 – Lionel // Matthieu Abrivard (D4)

 

Il s’est élancé au galop dans l’édition 2016 du Prix d’Amérique. Le fils de Look de Star a intégré récemment les boxes de Daniel Redén où il s’est bien comporté en étant ferré dans le Grand Prix de Belgique. Il a déjà battu le roi Bold Eagle dans le Prix de Paris 2016. Il a le droit de mettre tout le monde d’accord.

 

7- Booster Winner // Eric Raffin (D4)

 

 Le pensionnaire de Sébastien Guarato s’est classé 3e du Grand Prix de Bourgogne, gagnant son sésame pour disputer la belle. Plus performant sur plus court, il n’ambitionnera qu’une petite place.

 

8- Princess Grif // Roberto Andreghetti (D4)

 

 Plusieurs fois gagnantes de groupe 1, la fille de Varenne n’a plus rien à prouver. Elle a terminé 4e au courage dans le Grand Prix de Bourgogne. 3e du Bretagne sur plus long, elle peut compléter le quinté.

 

9- Anna Mix // Mathieu Mottier (D4)

 

 Elle a enlevé le Grand Prix de Bretagne avec autorité. Son point faible reste le départ, la fille de Ludo de Castelle n’aura pas le droit à l’erreur. Si elle part, elle a la dureté pour être dans le Quinté.

 

10- Bird Parker // Jean-Philippe Monclin (D4)

 

 Le fils de Ready Cash s’est placé à plusieurs reprises dans les préparatoires. Il vient de bien courir dans le Cornulier. Le protégé de Philippe Allaire peut prétendre à un accessit dans ce Prix d’Amérique Opodo 2017.

 

11- Akim du Cap Vert // Franck Anne (D4)

 

 Absent 4 mois, il a effectué deux réapparitions. Il ne s’est pas montré tranchant mais il n’était pas déferré des quatre pieds. Il le sera ce dimanche et tentera de faire mieux que 4e place en 2016.

 

12- Wild Honey // Gabriele Gelormini (D4)

 

 Championne aux Etats-Unis et au Canada, Wild Honey a fini 3e du Grand Prix de Belgique pour sa première en France. Son test de la grande piste est bon. Elle essaiera d’imiter Moni Maker, la crack américaine, lauréate en 1999.

 

13- Voltigeur de Myrt // Lorenzo Donati (D4)

 

 Il sait tout faire. Le pensionnaire de Roberto Donati est une voiture dans un parcours, il a donc encore une belle carte à jouer dans ce Prix d’Amérique Opodo. Il reste sur deux bonnes fin de course et peut encore ramasser quelques adversaires dans la phase finale.

 

14- Oasis Bi // Johnny Takter (D4)

 

 3e l’année dernière, il vient de rentrée dans le Grand Prix de Belgique. Le fils de Toss Out va devoir vite retrouver ses sensations de l’an passé pour faire l’arrivée.

 

15- Univers de Pan // Philippe Daugeard (D4)

 

 Il a gagné pour sa réapparition en Belgique. Le protégé de Philippe Daugeard n’a pu se placer dans ses deux préparatoires. Il intéressera les amateurs d’outsiders.

 

16- Tiégo d’Etang // Charles-Julien Bigeon

 

 Il est à la recherche de son meilleur niveau actuellement. Il devra montrer un tout autre visage pour faire l’arrivée.

 

17- Bold Eagle // Franck Nivard (DP)

 

 Le nouveau Roi de Vincennes remet sa couronne en jeu. Désinvolte lauréat en 2016, Bold Eagle tente de conserver son titre ce qui n’est pas une chose aisée. Le protégé de Sébastien Guarato est au top et aura des œillères descendantes pour la première fois. Impérial lors de ses préparatoires, il s’annonce difficile à battre. Notre favori.

 

18- Timoko // Björn Goop (D4)

 

 Âgé de 10 ans, le crack de Richard Westerink participe pour la dernière fois à un Prix d’Amérique Opodo. Le fils d’Imoko va tenter son dernier va-tout en essayant de le faire de bout en bout. 2e de l’édition 2016, Timoko va devoir mettre une nouvelle fois son cœur sur la piste afin de titiller Bold Eagle.

 

 

 

Le pronostic d’Equidia.fr : 17 – 6 – 18 – 2 – 13 – 9 – 11 – 5

 



18/11/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 748 autres membres